Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Représentations des patients de plus de 80 ans à risque d'institutionnalisation suivis en cabinet de médecine générale dans le Var et les Bouches du Rhône vis-à-vis des Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes

Résumé : Introduction : l’allongement de la durée de vie et la polypathologie provoquent une médicalisation de la vieillesse qui légitime l’institutionnalisation. Encore trop peu de personnes concernées participent à la décision de l’entrée en EHPAD, ce qui influence négativement leur vécu ultérieur dans la structure. Une meilleure connaissance des représentations des personnes âgées fragiles vis-à-vis des EHPAD fournirait une aide à l’anticipation de l’institutionnalisation. Objectif : décrire et analyser les représentations des EHPAD chez les personnes âgées vivant à domicile et qui sont à risque d‘institutionnalisation. Méthode : nous avons réalisé une étude qualitative exploratoire par entretiens semi-dirigés auprès de 13 patients à risque d’institutionnalisation vivant dans le Var et les Bouches du Rhône, et suivis en cabinet de médecine générale. Résultats : la majorité des patients avaient une vision globale positive des EHPAD. Ils y associaient des idées de sécurité, d’accueil, d’aide. L’EHPAD les confrontait aussi avec leur propre vieillesse, leur dépendance et leur fin de vie, et pouvait leur donner l’impression d’être abandonnés et inutiles. Ils pensaient toutefois y trouver un endroit pour se reposer, avoir de la compagnie, bénéficier des compétences d’un personnel dévoué et rester indépendant de leurs descendants. L’EHPAD était vu comme une solution à la fatalité provoquée par le vieillissement pathologique et l’isolement. L’idée de quitter leur domicile était au centre de leurs préoccupations. Les répondants attendaient des EHPAD des soins médicaux, notamment en fin de vie, une assistance matérielle et humaine, une présence réconfortante, et du respect de la part du personnel. L’anticipation de l’institutionnalisation était marquée par un mécanisme de « déprise ». Conclusion : L’ambivalence de ces représentations montre l’importance du dialogue avec le patient et sa famille, et donc de l’approche centrée sur le patient pour anticiper l’institutionnalisation. Des études supplémentaires sont à envisager pour explorer les points de vue des familles et des médecins, ainsi que l’intérêt et la faisabilité de l’approche centrée sur le patient dans l’anticipation de l’institutionnalisation.
Complete list of metadatas

Cited literature [52 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01915172
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 7, 2018 - 1:37:34 PM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:46:05 PM

File

These DE BOISSESON.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01915172, version 1

Collections

Citation

Alix Barbara de Labelotterie de Boisseson. Représentations des patients de plus de 80 ans à risque d'institutionnalisation suivis en cabinet de médecine générale dans le Var et les Bouches du Rhône vis-à-vis des Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-01915172⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

70