Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Population prise en charge dans la structure intersectorielle pour adolescents difficiles de Nice (SIPAD) depuis son ouverture en 2000 : une étude rétrospective

Résumé : Introduction : Les troubles du comportement et les problèmes de violence chez les adolescents sont des domaines qui ont été largement étudiés et qui ont fait l’objet de nombreuses recherches. La « Structure Intersectorielle Pour Adolescents Difficiles » (SIPAD) est une structure de soins pédopsychiatriques fermée, issue d’un partenariat entre le Centre Hospitalier Sainte-Marie à Nice, où elle se situe, et diverses institutions (PJJ, Éducation Nationale, Conseil Général). Ce service de soins, créé en 2000, a pour but l’accueil, l’évaluation pluridisciplinaire médicale, psychologique, scolaire et sociale d’adolescents présentant des troubles du comportement ou « troubles des conduites ». Elle a connu de nombreux personnels soignants ainsi que différents projets de services, dont le dernier, est né à la suite d’une crise institutionnelle de 2008 à 2012, après formation d’un comité scientifique. L’objectif de cette étude est de décrire la population adolescente accueillie au sein de cette structure et son évolution au cours des différentes années.
Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective sur dossiers médicaux qui a consisté a recueillir plusieurs catégories de données de type socio-démographiques et cliniques sur tous les séjours d’adolescents ayant été accueillis à la SIPAD depuis son ouverture en octobre 2000 et jusqu’en décembre 2017. Les données concernaient le nombre de séjours, le nombre d’adolescents accueillis, le sexe et l’âge de ces adolescents, la modalité d’hospitalisation, la présence d’une mesure éducative judiciaire pénale, l’origine géographique, la durée de séjour, les diagnostics principaux. Elles étaient étudiées de manière globale puis années par années.
Résultats : La SIPAD a accueilli un total de 823 adolescents pour un total de 1187 séjours, soit une majorité de premières hospitalisations (69%). Le sex ratio est de 1,65 (majorité masculine) et la médiane d’âge est de 15 ans, avec des valeurs s’étendant de 11 à 18 ans. Les modalités d’hospitalisation sont presque équivalentes, que ce soit à la demande du représentant légal (AP/DAP) à 47% (553), et celles à la demande du juge des enfants (OPP) à 51% (609) dont 8% sous OPP45. 30% des adolescents avaient une mesure éducative judiciaire pénale (360). 92% des hospitalisations provenaient de la région « Provence-Alpes-Cote d’Azur » (1089). La moyenne des durées de séjour était de 38,17 jours et la médiane à 28 jours avec des valeurs s’étendant de 1 à 561 jours. Enfin pour les diagnostics sur les dix dernières années (2008-2017) (n=702), 52% (362) avaient un diagnostic de « troubles des conduites » selon la CIM-10 dont 45% en F91 « trouble des conduites » (312) et 7% (50) en F92 « trouble mixte des conduites et des émotions ».
Conclusion : La population accueillie variait peu en termes socio-démographiques avec notamment une majorité masculine et hétérogène en termes d’âge. Mais elle a évolué, au cours des années, avec désormais, des modalités d’hospitalisation principalement sous autorité parentale, une durée moyenne de séjour réduite et au niveau diagnostic, l’émergence de troubles psychotiques. La SIPAD s’intègre donc dans une solution de 2e ou 3e intention à la lecture des recommandations internationales et devrait continuer à être un centre spécialisé dans l’évaluation diagnostique des adolescents présentant des troubles du comportement. Il apparaît également indispensable de rechercher activement les comorbidités psychiatriques, parfois moins bruyantes de ces adolescents dont le diagnostic est un « trouble des conduites ». À titre de perspectives, il serait intéressant de développer d’autres études, comme des études prospectives médico-économiques ou cliniques avec des échelles diagnostiques standardisées.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [43 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01924347
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Thursday, November 15, 2018 - 6:46:53 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM

File

2018NICEM054.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01924347, version 1

Citation

Ludwig Deutsch. Population prise en charge dans la structure intersectorielle pour adolescents difficiles de Nice (SIPAD) depuis son ouverture en 2000 : une étude rétrospective. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01924347⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

288