Qualité des prescriptions médicamenteuses chez 483 sujets âgés hospitalisés au CHU de Rouen dans la perspective de la certification HAS

Résumé : Dans le cadre de la certification menée par la HAS dans les établissements de santé, notre CHU a dû procéder notamment à l’évaluation de la prise en charge médicamenteuse du sujet âgé. En octobre 2016, nous avons procédé pendant une journée à un audit des prescriptions médicamenteuses chez tous les patients âgés de 65 ans et plus, hospitalisés depuis au moins trois jours dans tous les services de médecine et de chirurgie du CHU. Le questionnaire portait sur l’analyse dans le dossier médical, d’une part des paramètres cliniques à prendre en compte lors de la prescription (âge, DFG, recherche d’hypotension orthostatique, état cognitif, notion d’écrasement des médicaments), d’autre part de la prévalence et de la qualité de la prescription de classes médicamenteuses fréquemment utilisées et/ou avec risque iatrogène majoré. Nous avons comparé les résultats en fonction de la classe d’âge, de l’activité (médicale ou chirurgicale) et de la spécialité (gériatrique ou non).
Les prescriptions de 483 patients ont été analysées (âge moyen 80 ans). Les ordonnances contenaient en moyenne 12 lignes et étaient informatisées à 86%. Pour la partie « renseignements cliniques », une seule donnée était bien tracée : le poids des patients. Certaines données étaient insuffisamment retrouvées : recherche d’hypotension orthostatique, évaluation de l’état cognitif ou encore analyse pharmaceutique. L’état cognitif était noté de façon plus importante chez les patients de 75 ans et plus et dans les services de gériatrie. L’estimation du DFG n’était retrouvée que pour 42% des patients, uniquement dans les services de médecine et surtout pour les services spécialisés en gériatrie. 29% des patients avaient une statine, les patients de 75 ans et plus en recevant significativement moins. 53% des patients recevaient un inhibiteur de la pompe à protons. Parmi les médicaments cardiovasculaires : 7% des patients recevaient un anticoagulant oral direct et 17% un anti-vitamine K. Pour les patients sous AVK, l’INR était suivi correctement dans 83% des cas. 64% des patients recevaient un psychotrope dont une benzodiazépine (46%) et/ou un neuroleptique (14%). 25% des ordonnances comportaient une ou plusieurs associations médicamenteuses déconseillées. Nos résultats mettent en évidence les pratiques de prescription médicamenteuse à améliorer. Les informations cliniques étaient en majorité insuffisamment tracées dans le dossier médical. Quant à la prise en charge médicamenteuse spécifique, les résultats montrent des prévalences relativement importantes de certaines classes thérapeutiques qui vont conduire à une enquête complémentaire quant à la pertinence de leurs prescriptions.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [88 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01925291
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, November 19, 2018 - 9:47:40 AM
Last modification on : Tuesday, May 14, 2019 - 9:44:02 PM
Long-term archiving on : Wednesday, February 20, 2019 - 12:17:22 PM

File

CLAUDIN DELBENDE Eulalie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01925291, version 1

Citation

Eulalie Claudin Delbende. Qualité des prescriptions médicamenteuses chez 483 sujets âgés hospitalisés au CHU de Rouen dans la perspective de la certification HAS. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01925291⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

469