Des représentations de l’occupation de l’espace par les filles et par les garçons dans la cour de récréation selon la localisation géographique de l’école (REP ou écoles favorisées) en cycle 2

Résumé : Les stéréotypes de sexe sont ancrés dans l’imaginaire collectif. Ils permettent de catégoriser ce qui fait masculin et ce qui fait féminin. La cour de récréation est un espace où les élèves sont libres de se mouvoir. L’observation de celui-ci apporte alors des réponses vis-à-vis de leur comportement stéréotypé ou non. Ainsi la transmission de ces stéréotypes, si elle est présente, a-t-elle un lien avec la catégorie sociale des élèves ? Après constat, les recherches mettent en relief que les stéréotypes sont encore présents dans l’espace cour. Cependant s’ils résistent, ce n’est en aucun cas dû à la classe sociale des élèves, mais résulte plutôt de la disposition des jeux au sol, qui subissent dès lors des caractéristiques « genrées ».
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01931225
Contributor : Université Montpellier Faculté d'Éducation - Service de Documentation <>
Submitted on : Thursday, November 22, 2018 - 3:28:01 PM
Last modification on : Wednesday, September 11, 2019 - 1:28:37 AM
Long-term archiving on : Saturday, February 23, 2019 - 2:49:14 PM

File

Mem Montp, UM FDE 2018 DASNEVE...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01931225, version 1

Citation

Manon Roure, Aurélie das Neves. Des représentations de l’occupation de l’espace par les filles et par les garçons dans la cour de récréation selon la localisation géographique de l’école (REP ou écoles favorisées) en cycle 2. Education. 2018. ⟨dumas-01931225⟩

Share

Metrics

Record views

60

Files downloads

33