, Est-ce que c'est un point fort par rapport aux enfants eux-mêmes ?

N. Oui, je pense que Sarah toute seule, ce serait plus compliqué. Ca nous permet de faire des sorties ensemble, oui ! Pour moi, ça fédère le groupe aussi, ça fait quelque chose dans le groupe, entre les enfants. C'est un sujet commun, où chacun suivant ses capacités? c'est adapté : chacun prend ce qu'il peut dans ce sujet-là et je trouve ça hyper important

, Et ce serait différent si vous ne le faisiez qu'entre éducs ? On pourrait bien imaginer une sortie à la ferme avec 2, 3 éducs?

N. Ah-ben-bien-sûr-!-ben-non, parce la différence, c'est que Sarah, elle travaille dessus. Tu vois, par exemple, quand on va voir un spectacle, Sarah, elle prépare. Moi, je ne me sens pas capable de faire ça !

, La présence de Sarah fait qu'il va y avoir un travail en amont

N. Oui, je trouve ça hyper important. C'est un travail qu'il n'y aurait pas dans le groupe, p.111

, Et à l'inverse, est-ce qu'il y a des points faibles, pour toi, dans ces temps partagés ?

N. Ben, était dur? On a travaillé sur l'identité l'année dernière et c'était difficile? certains sont dans des familles d'accueil, d'autres parents ne voulaient pas donner de photos, c'est pas simple ! Un peu comme quand tu fais le cadeau de la fête des pères et que tu as des enfants qui n'ont pas leur père, des petits trucs comme ça où tu te dis? Y'a des enfants qui avaient plein de photos, d'autre que les parents et pas les frères et soeurs? On avait fait exprès de pas aller trop loin, donc on avait mis l'enfant, ses frères et soeurs, les parents et les grands-parents. Mais ils avaient pas tous la même quantité de photos?, quelquefois, je trouve que c'est pas simple? ah oui, là ça me revient : on avait travaillé sur l'identité

N. Ca-vient-interroger-ma-pratique, Parce que Sarah représente la pédagogie et puis après, y'a sa façon de travailler à elle, mais aussi parce que c'est la classe et que pour moi, la classe, c'est super important. Donc effectivement, ouais, je sais pas comment dire ça?oui, ça vient interroger ma pratique, c'est sûr?Comment compenser le peu de classe qu'ils ont ? Je suis vraiment là-dedans

, Alors comment tu fais si tu dis que tu n'es plus sur un travail de type scolaire ?

N. Oui, je me suis rabattue sur les jeux de société, ce que je disais tout à l'heure. C'est ça, c'est comme ça que je compense

, Est-ce que tu penses avoir des points de convergence dans ton identité professionnelle par rapport à celle de Sarah?

, On n'a pas le même employeur, mais c'est un collègue, à part entière. Quelqu'un qui travaille dans un IME en tant qu'enseignant, c'est? c

, Donc ça fait convergence ?

, Nadia Ah bah oui? Pour moi, là, y'a une convergence importante

, Et est-ce qu'il y a des points de divergence, même en étant dans une même institution ?

. Nadia-c'est-pas-de-la-divergence and . Moi, Et aujourd'hui, c'est rien par rapport à il y a longtemps ! Moi, quand je suis arrivée, il n'y avait qu'une instit et c'est les éducs qui décidaient quand est-ce que les enfants avaient classe. C'est-à-dire que quand ils étaient en atelier, ils étaient en atelier, ils faisaient plus de classe, tu vois. J'ai connu une seule instit, moi. Après, deux, après trois? Alors, après, ils ont eu aussi plus de place, c'est-à-dire du temps payé par l'ADAPEI. Il y a eu un temps où ils étaient là, tous les lundis matins, en réunion. Ils étaient à plein de réunions et du temps de payé en plus. Nous, l'ens1, on la rencontrait le matin, c'était du temps qui comptait. Et c'était super bien ! Et là, c'est réduit à peau de chagrin et c, ce que je trouve compliqué, c'est comment ils sont considérés dans un IME

, C'est pas sûr que vous retrouviez ce temps-là ?

, Moi je n'étais pas là mercredi matin, et Anita n'y a pas pensé, donc tu vois, c'est des petits trucs, mais? C'est des petits trucs comme ça qui sont très problématiques. Nous on est mis en cause, Nadia Je sais pas si tu es au courant mais il y a eu un souci avec M

. Oui, ça veut dire qu'il manque des canaux de communication, des moments vraiment institués pour pouvoir faire de vrais échanges?