Aloe vera, miel et argile : intérêts dans la cicatrisation des plaies. Revue de la littérature

Résumé : Introduction : bien avant l’apogée de la pharmaceutique moderne, les hommes ont toujours trouvé leurs remèdes dans la nature. Depuis des millénaires, l’Aloe vera, le miel et l’argile ont été utilisés pour guérir de multiples pathologies. Ils sont reconnus efficaces dans la cicatrisation des plaies et le traitement des maladies de la peau. L’Aloe vera, le miel et l’argile sont-ils réellement efficaces dans la cicatrisation des plaies ? Pouvons-nous les utiliser de façon courante en toute sécurité ? Et de quelles manières pouvons-nous les utiliser ? Matériel et Méthodes : ce travail de thèse a consisté à une revue élargie de la littérature scientifique, afin d’évaluer l’efficacité et la sureté d’utilisation de ces trois produits dans le traitement des plaies. Une première partie rappelle la physiopathologie de la cicatrisation et les différents pansements disponibles sur le marché, utilisés en pratique courante. Les deuxième, troisième et quatrième parties développent à tour de rôle l’intérêt de l’utilisation de l’Aloe vera, du miel et de l’argile dans la cicatrisation. Résultats : leurs usages depuis la nuit des temps au travers les différents continents et civilisations le confirment. Leurs modes d’actions commencent à être bien compris grâce à de multiples travaux de recherches aboutis. Ils agissent de façon multifactorielle par des mécanismes moléculaires en cascade aussi riches que variés. Ces produits sont efficaces sur les phases de détersion et d’épidermisation, absorbent les exsudats et détruisent les tissus nécrotiques. Ce sont également d’excellents agents anti bactériens et immuno modulateurs. Les avantages à traiter les plaies avec de l’Aloe vera, du miel ou de l’argile sont nombreux. Ce sont des produits naturels, peu onéreux, simples à utiliser, et qui ont très peu d’effets indésirables. Cependant, il existe un manque de preuves scientifiques pour conclure à l’efficacité certaine de ces trois produits. Les essais cliniques sont souvent menés de façon hétérogène et retrouvent des résultats contradictoires. Conclusion : même si depuis longtemps, ces produits ont été oubliés face aux pansements modernes de plus en plus sophistiqués et à la pression des lobbies pharmaceutiques, ils ont un intérêt certain dans le traitement des plaies chroniques. En effet, les plaies chroniques et complexes sont en augmentation à cause du vieillissement de la population. D’autre part, la diminution des dépenses de santé est un objectif majeur du point de vue socio-économique. L’intérêt de l’Aloe vera, du miel et de l’argile dans la prise en charge des plaies chroniques, ainsi que leur faible cout d’utilisation rendent envisageable la mise en place d’études comparatives et prospectives, pour affirmer leur efficacité, et rendre possible leur utilisation en pratique clinique.
Complete list of metadatas

Cited literature [260 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01947712
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, December 7, 2018 - 10:01:26 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Friday, March 8, 2019 - 1:32:50 PM

File

THESE MESGUICH Florence COMPLE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01947712, version 1

Collections

Citation

Florence Mesguich. Aloe vera, miel et argile : intérêts dans la cicatrisation des plaies. Revue de la littérature. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01947712⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

1791