Automédication des enfants par les parents lors d'un épisode fébrile : connaissances, prise en charge et éducation des parents

Résumé : Contexte : la fièvre est un motif de consultation extrêmement fréquent chez l’enfant et un des principaux recours à l’automédication par les parents. Les traitements antipyrétiques sont parmi les trois principales classes médicamenteuses les plus prescrites par les médecins généralistes et pédiatres aux enfants et parmi les plus utilisés en automédication chez l’enfant. L’objectif est d’évaluer les connaissances des parents concernant les traitements antipyrétiques à usage pédiatrique et l’utilisation qu’ils en font en automédication chez leur enfant. Matériel et méthodes : nous avons réalisé une étude observationnelle descriptive quantitative par questionnaire. L’étude s’est déroulée aux urgences pédiatriques de la Timone du 27 novembre au 27 décembre 2017. Tous les parents d’enfants âgés de 3 mois à 6 ans, quel que soit le motif de consultation, étaient inclus. Résultats : 157 questionnaires ont été inclus. Dans 47,1% des cas, les parents connaissaient le seuil de l’hyperthermie. Ils utilisaient le thermomètre rectal dans 61,1% des cas. Proposer fréquemment à boire (76,4%) et ne pas trop couvrir les enfants (74%) étaient les principales mesures physiques mises en place par les parents au domicile en cas de fièvre. 24,2% donnaient un bain à leur enfant. Concernant la prise en charge médicamenteuse de la fièvre, 90,4% des parents automédiquaient systématiquement leur enfant en cas de fièvre avant d’aller consulter un médecin. 50,3% le faisaient pour une température inférieure à 38,5°C. Dans 90,5% des cas, les parents pratiquaient la monothérapie et parmi eux 100% utilisaient le Doliprane® en première intention. Parmi les enfants automédiqués, 38% recevaient une dose quotidienne de Doliprane® incorrecte (sous dosage ou surdosage). Concernant les connaissances théoriques des parents sur le Doliprane ®, 51% ne connaissaient pas le principe actif du Doliprane®. Respectivement 47% et 41,4% des parents n’avaient aucune notion d’effets indésirables ou de contre-indications au Doliprane®. 33,3% n’avaient pas conscience de la dangerosité potentielle du Doliprane®. Conclusion : les connaissances des parents sur la fièvre et sa prise en charge sont imparfaites. L’utilisation du Doliprane® par les parents n’est pas optimale et leurs connaissances sur le Doliprane® sont insuffisantes. Il est donc important pour le corps médical de renforcer l’éducation thérapeutique des parents, et ce dès le premier enfant, afin d’améliorer leur autonomie et limiter les risques encourus par l’enfant liés au mésusage des médicaments.
Complete list of metadatas

Cited literature [104 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01950353
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 10, 2018 - 5:17:56 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on: Monday, March 11, 2019 - 4:33:48 PM

File

THESE J. POURRIER 27-04-2018-1...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01950353, version 1

Collections

Citation

Jonathan Pourrier. Automédication des enfants par les parents lors d'un épisode fébrile : connaissances, prise en charge et éducation des parents. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-01950353⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

308