Évaluation du risque métabolique chez des patients présentant une stéatose pancréatique en écho-endoscopie

Résumé : Introduction :
La croissance constante de l’obésité est un enjeu de santé publique et ses conséquences métaboliques seraient associées à une infiltration de tissus adipeux au sein des organes profonds comme le foie, le cœur, le pancréas. Cette dernière, la stéatose pancréatique est beaucoup moins connue et étudiée que son homologue hépatique de part une accessibilité d’exploration plus difficile. L’objectif de cette étude était de déterminer la signification notamment métabolique de la découverte d’une stéatose lors d’un examen écho-endoscopique en fonction de sa localisation et de son niveau de sévérité.
Matériel et méthode :
Il s’agissait d’une étude rétrospective monocentrique non comparative, colligée prospectivement réalisée au CHU de Nice. Tous les patients adultes, hors pancréatite chronique avec diagnostic écho-endoscopique de stéatose pancréatique étaient inclus. Les données initiales démographiques, la consommation de tabac, d’alcool, glycémie, triglycéridémie, taux de HDL cholestérol, et les comorbidités cardio métaboliques, la présence d’une stéatose hépatique, niveau et degré de stéatose pancréatique étaient recueillis sur la base des dossiers médicaux et appels auprès des patients. Un nouveau recueil était réalisé en fin de suivi. Le critère de jugement principal était l’apparition d’un « événement métabolique » (EM), défini comme l’apparition d’un syndrome métabolique (SM) et/ou l’apparition d’un événement cardiovasculaire majeur (ECM) au cours d’un suivi supérieur à un an.
Résultats :
196 patients ont été inclus et analysés aux cours du suivi. 30 patients ont présenté un évènement métabolique. Les facteurs associés en univarié à l’apparition d’un EM étaient le sexe masculin (p =0,02), et la consommation de tabac (p=0,020). En multivariée seul le sexe est confirmé comme facteur prédictif d’un événement métabolique (OR : 4,05 [IC95 1,67-9,79]). Aucune association significative entre le degré ou la répartition de la stéatose pancréatique et un EM, n’a été retrouvée (p= 0,364 ; p= 0,452). La stéatose pancréatique modérée était statistiquement associée à l’apparition d’un diabète (p= 0,025). Une analyse de survie a retrouvé un taux de triglycérides supérieur à 1,5 g/L comme facteur prédictif significatif de décès prématuré, toutes causes confondues dans cette cohorte sélectionnée (OR 5,24 [1,35-20,32], p=0,007).
Conclusion :
L’évaluation écho-endoscopique en fonction du degré d’intensité et de la répartition de la stéatose pancréatique n’est pas corrélée à l’apparition d’un événement métabolique chez des patients ne présentant pas de pancréatite chronique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01956291
Contributor : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Submitted on : Saturday, December 15, 2018 - 12:15:44 PM
Last modification on : Wednesday, March 6, 2019 - 1:23:32 AM
Long-term archiving on : Saturday, March 16, 2019 - 1:14:03 PM

File

2018NICEM064.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01956291, version 1

Citation

Thibaut Delasalle. Évaluation du risque métabolique chez des patients présentant une stéatose pancréatique en écho-endoscopie. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01956291⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

18