Évaluation des raisons de la non utilisation du streptotest par les médecins généralistes des Alpes-Maritimes

Résumé : Introduction : L’angine est une pathologie fréquente environ 9 millions de consultation par an. À noter une ré-augmentation du taux de prescription d’antibiotiques entre 2010 et 2015 dont 93 % est réalisée en ambulatoire. Notre hypothèse diagnostique initiale était que les médecins généralistes des Alpes Maritimes n’utilisaient pas de manière systématique le TDR. Afin d’évaluer les raisons de son manque d’utilisation nous avons choisi comme critère de jugement principale « Évaluation des raisons de non utilisation du TDR par les médecins généralistes des Alpes-Maritimes ».
Matériel et méthodes : C’est une étude qualitative par entretien semi-dirigé auprès des médecins généralistes des Alpes-Maritimes, selon un guide d’entretien préétabli. Le choix de la méthode permettait une démarche interprétative. Les critères d’inclusions : être inscrit au tableau de l’ordre des médecins du 06. Les critères d’exclusions : remplaçants non thèsés. Le recrutement a été réalisé par randomisation d’après la liste des médecins généralistes du 06 inscrit au tableau de l’ordre.
Résultats : La moyenne d’âge des onze médecins interrogés est de 51,1 ans. Tous les utilisateurs du test remarquent une durée de réalisation trop importante. La totalité des praticiens formés sur le TDR avant installation le réalisent systématiquement avec une moyenne d’âge de 36,6 ans. Par contre nous ne montrons aucune différence significative sur la fréquence d’utilisation des médecins formés post installation versus les personnes non formées. La fiabilité du TDR n’est pas remise en cause par la majeure partie des médecins. Seulement une minorité prescrit des antibiotiques avec un TDR négatif. On remarque que l’activité professionnelle importante des praticiens est corrélée avec une diminution de l’utilisation du TDR. Le ressenti générale sur l’utilité du TDR est unanime : La globalité considère avoir diminué leur prescription antibiotique grâce à ce test.
Conclusion : Dans notre étude l’hypothèse initiale de manque d’utilisation en systématique du TDR par les praticiens du département est concordante avec les résultats obtenus. Les facteurs influençant la non utilisation du TDR par les médecins généralistes des Alpes-Maritimes sont : La durée de réalisation et l’obtention de résultat jugées trop longues. La moyenne d’âge supérieur à 40 ans. La formation pratique et/ou théorique n’influence pas un taux plus important de réalisation du TDR versus les médecins formés avant installation.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [36 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01963721
Contributor : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Submitted on : Friday, December 21, 2018 - 3:08:32 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 1:19:15 AM

File

2018NICEM138.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01963721, version 1

Citation

Jean-François Philippe. Évaluation des raisons de la non utilisation du streptotest par les médecins généralistes des Alpes-Maritimes. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01963721⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

24