Étude de l'efficacité du programme de remédiation cognitive « Flex » sur la flexibilité mentale chez des patients atteints de schizophrénie et des patients atteints de troubles obsessionnels compulsifs

Résumé : Schizophrénie et troubles obsessionnels compulsifs sont 2 pathologies fréquentes et graves, où l’existence de troubles cognitifs et de plus en plus étudiées dans la littérature. Dans la schizophrénie, ces troubles sont très bien documentés, notamment au niveau des fonctions exécutives comme la flexibilité mentale, capacité de l’individu à changer de tâche ou de stratégie mentale, considéré comme l’un des déficits cognitif les plus fréquents. Dans les TOC, de nombreux travaux scientifiques se sont également intéressées à l’étude de la flexibilité mentale, et une altération de celle-ci pourrait expliquer le caractère inflexible et répétitif des pensées et des actes communs à toutes les formes de la maladie. La remédiation cognitive, véritable rééducation des fonctions cognitives, s’avèrent de plus en plus utilisée en pathologies psychiatriques, dans la schizophrénie notamment, mais aussi dans les TOC où les résultats de certaines études se révèlent prometteurs. Ainsi, il est apparu pertinent de s’intéresser à l’effet de l’utilisation du programme de remédiation cognitive spécifique « Flex », sur la flexibilité mentale, chez des patients atteints de schizophrénies ou de TOC. 14 patients ont été inclus dans ce travail, 9 atteints de schizophrénies et 5 de TOC, et ont pu bénéficier du programme « Flex », dont l’effet était mesuré via un bilan neuropsychologique standardisé et des échelles psychiatres validées. Dans le groupe de patients atteints de schizophrénie, le score moyen évaluant l’efficacité globale de l’intervention sur la flexibilité mentale s’est avéré statistiquement significatif, ce qui n’était pas retrouvé dans le groupe de patients atteints TOC. Par ailleurs, dans les 2 groupes, plusieurs scores évaluant la flexibilité mentale mettaient en évidence une différence statistiquement significative, révélant un certain effet de l’intervention. Ainsi, malgré les limites de ce travail, l’utilisation du programme « Flex » dans ces 2 pathologies semble entrainer des effets positifs, qu’il sera nécessaire de confirmer par des études complémentaires.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [62 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01976974
Contributor : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Submitted on : Thursday, January 10, 2019 - 2:26:39 PM
Last modification on : Wednesday, May 15, 2019 - 3:10:56 PM

File

2018NICEM151.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01976974, version 1

Citation

Brian Mansencal. Étude de l'efficacité du programme de remédiation cognitive « Flex » sur la flexibilité mentale chez des patients atteints de schizophrénie et des patients atteints de troubles obsessionnels compulsifs. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01976974⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

648