Antibiothérapie dans les infections des voies urinaires hautes et optimisation des relations ville/hôpital

Résumé : Objectif : l’objectif principal de notre étude est de vérifier que la mise en place au Service d’Accueil des Urgences (SAU) d’un nouveau protocole de prise en charge de la pyélonéphrite aiguë (PNA) en ambulatoire permet d'augmenter la réévaluation clinique et thérapeutique des patients dans les 72 h par leur généraliste. Matériels et méthode : Nous avons réalisé une enquête de cohorte, rétrospective de type avant/après concernant des patients de 3 mois à 100 ans ayant consulté les urgences d’Arles entre le 01/01/17 et le 24/03/18 sortis avec un diagnostic de PNA aiguë communautaire. Ont été exclus les patients hospitalisés, les patients institutionnalisés ou n’ayant pas de médecin traitant (MT). Le suivi était réalisé en appelant les MT des patients. Le critère d’évaluation principal était l’augmentation, après la mise en place de notre protocole, du nombre de patients revus par leur MT dans les 72 h suivants leur prise en charge au SAU. Les critères d’évaluation secondaires étaient le pourcentage de récupération des résultats définitifs d’ECBU par les patients, l’occurrence des différents signes clinico-biologiques évocateurs d’un tableau de PNA et l’écologie bactérienne dans cette pathologie. L’échantillon avant protocole comportait 58 patients et après protocole 50 patients. Les populations étaient comparables en termes de sexe et d’âge. Résultats : le résultat sur le critère principal montrait une amélioration de 26,6 % entre les deux groupes avec p égale à 0.003 (<0.05). Concernant les critères secondaires, ils montraient une amélioration de l’adaptation de l’antibiothérapie par les MT (p<0,05), de la récupération des ECBU par les patients, et une amélioration des pratiques professionnelles. Conclusion : notre étude montre que la mise en place de notre protocole a permis une amélioration de la prise en charge des PNA aux urgences et dans leur suivi. Des études futures pourraient explorer l’adaptation par le médecin traitant des traitements initiés aux urgences. On pourrait également envisager la mise en place d’une procédure plus évidente pour récupérer l’ECBU.
Complete list of metadatas

Cited literature [77 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02007148
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, February 5, 2019 - 10:03:39 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Monday, May 6, 2019 - 1:58:04 PM

File

THÈSE-MÉ. SENTIS Mélanie PD...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02007148, version 1

Collections

Citation

Mélanie Sentis. Antibiothérapie dans les infections des voies urinaires hautes et optimisation des relations ville/hôpital. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02007148⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

833