Effet du Décubitus Ventral sur le Volume Télé Expiratoire mesuré par la technique de dilution à l'azote au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë

Résumé : Objectifs : le Décubitus Ventral (DV) est une des options thérapeutiques majeures au cours du SDRA, avec un bénéfice prouvé sur la mortalité chez les patients les plus graves. Mais ses mécanismes d’action restent incomplètement connus, et si le recrutement alvéolaire au cours du DV est une des hypothèses principales, les résultats des études évaluant la variation de volume au cours du DV sont inégaux. Le but de l’étude VOLOVENT est d’évaluer la variation du Volume Télé Expiratoire (VTE), mesuré par la technique de dilution à l’azote au cours du DV chez les patients atteints de SDRA modérés et sévères. Matériels et Méthodes : il s’agit d’une étude prospective bicentrique réalisée entre novembre 2017 et novembre 2018, incluant tous les patients atteints de SDRA selon la définition de Berlin, et réunissant les critères de DV (P/F<150 avec PEEP>5cmH20 et FIO2>60%). Les séances de DV étaient réalisées sous ventilation protectrice et pour une durée de 16h. Le critère de jugement principal était la variation du VTE au cours du DV. Chaque mesure du VTE, réalisée au lit du patient via la technique de dilution à l’azote (wash in/wah out) était accompagnée d’une mesure des gaz du sang artériels. Résultats : l’analyse intermédiaire des 50 premières séances de DV (16 patients) retrouve une augmentation significative du VTE au cours du DV (1733mL vs 2091mL ; p<0,05). Celle-ci reste significative à distance du DV malgré une diminution lors du repositionnement en Décubitus Dorsal. Cette augmentation est d’autant plus importante que le VTE en décubitus dorsal est bas (r=-0,64 ; p<0,05). Le DV induit également une augmentation significative du rapport P/F (142 vs 210 ; p<0,05) ainsi qu’une baisse du Strain dynamique (0,27 vs 0,22 ; p<0,05). La corrélation entre VTE et P/F est complexe, mais une augmentation de plus de 20% du P/F est associée à une plus grande augmentation du VTE (33% vs 3% ; p<0,05) et semble être associée à une plus grande proportion de patients augmentant de plus de 20% leur VTE (61% vs 27% ; p=0,055). Conclusion : les résultats intermédiaires de l’étude VOLOVENT montrent que le Décubitus Ventral induit une augmentation du VTE, une baisse du Strain, et une amélioration du rapport P/F. L’augmentation de VTE apparait comme un des déterminants majeurs de l’effet bénéfique du DV sur l’hématose.
Complete list of metadatas

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02007820
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, February 5, 2019 - 2:07:15 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Monday, May 6, 2019 - 3:11:26 PM

File

THESE pdf-1 HELBERT (1).pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02007820, version 1

Collections

Citation

Thibault Helbert. Effet du Décubitus Ventral sur le Volume Télé Expiratoire mesuré par la technique de dilution à l'azote au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02007820⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

24