Enquête de satisfaction auprès des médecins généralistes et infirmiers installés en maison ou pôle de santé pluridisciplinaire en Corse

Résumé : Introduction : la Corse, "île montagne", est touchée par les problématiques médicales actuelles concernant les soins primaires. Les professionnels de santé corses sont confrontés à la prise en charge d'une population vieillissante aux pathologies chroniques. L'accroissement de la demande en soins continus de proximité en contexte géographique isolé tend vers un épuisement des soignants. Ce constat ne s'applique pas seulement à l'île de beauté mais aussi à l'ensemble du territoire français. Le défi actuel est double : abolir la notion de désert médical avec une carte sanitaire en accord avec les besoins de la population soignée actuelle et proposer une qualité d'exercice professionnel aux soignants en accord avec une vie privée de plus en plus remplie. Le concept de maison ou pôle de santé plurisciplinaire (MSP) apparu en 2007, représente l'une des solutions envisagées à l'échelle de la Corse. Objectif : l’objectif de cette étude était de recueillir l’état de satisfaction des médecins généralistes et infirmiers installés actuellement en maison ou pôle de santé en Corse. Matériel et méthode : il s'agit d'une étude quantitative, observationnelle, descriptive, territoriale réalisée d'août 2017 à mars 2018 sous forme de questionnaire envoyé par mail. L’analyse des résultats a été faite par tableur informatique Excel. Résultats : nous avons obtenu un taux de participation total de 36,4% dont 75% de réponses pour les médecins généralistes et 27,8% pour les infirmiers. La satisfaction globale des médecins généralistes en MSP en Corse est de 83%. La satisfaction globale des IDE en MSP en Corse est de 100%. L'étude révèle une satisfaction partagée concernant les relations interprofessionnelles et l'amélioration de l'offre de soins au patient. À contrario, il existe une insatisfaction partagée concernant les charges administratives, la charge de travail, les frais et la rémunération. Conclusion : la Corse a renouvelé sa politique de santé afin de maintenir une offre de soins de proximité adaptée aux besoins d'une population vieillissante recluse géographiquement tout en ménageant les conditions d'exercice de sa population soignante. Le Schéma d'Aménagement, de Développement et de Protection de la Montagne Corse, adopté par l'Assemblée de Corse début 2017, privilégie une médecine de premier recours multidisciplinaire, incarnée par les maisons de santé pluridisciplinaires. L'île de beauté compte actuellement trois structures multidisciplinaires actives reposant sur une équipe de soins dont les principaux acteurs sont les médecins généralistes et infirmiers libéraux. Les équipes de soins corses interrogées sont satisfaites de l'exercice en MSP malgré une gestion globale lourde.
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02010308
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, February 7, 2019 - 9:44:52 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:26 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 8, 2019 - 12:31:18 PM

File

VANDERMEERSCH THESE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02010308, version 1

Collections

Citation

Xavier Vandermeersch. Enquête de satisfaction auprès des médecins généralistes et infirmiers installés en maison ou pôle de santé pluridisciplinaire en Corse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02010308⟩

Share

Metrics

Record views

22

Files downloads

140