Incidence et prise en charge des accidents hémorragiques. Étude observationnelle rétrospective et analyse des pratiques aux Urgences de la Timone durant 9 mois

Résumé : Introduction : les anticoagulants sont des médicaments indispensables pour la prévention et le traitement des pathologies thromboemboliques. Le risque majeur associé à leur utilisation est hémorragique. Le nombre de patients consultant aux urgences pour syndromes hémorragiques est conséquent, allant d’une simple épistaxis au choc hémorragique, les étiologies sont multidisciplinaires et les prises en charge diffèrent. Pour ces raisons, nous avons réalisé une étude rétrospective observationnelle sur les patients admis pour hémorragies, dont l’objectif était de décrire les caractéristiques cliniques, le type d’hémorragie et leur prise en charge. Méthodes : tout patient admis aux Urgences Adultes de l’hôpital de la Timone de Marseille, pour hémorragie quel que soit son origine, entre le 1er juin 2016 et le 28 février 2017 était inclus. Les caractéristiques principales retenues des patients étaient les données démographiques, les traitements en cours notamment le traitement anticoagulant par AVK, AOD ou héparine, le diagnostic final retenu classé en 4 groupes (neurologique, digestif, ORL, autres), les examens complémentaires, les traitements d’hémostase reçue, l’indication, la durée d’hospitalisation, le taux de décès. Résultats : 1276 patients ont été admis pour syndrome hémorragique. La moyenne d’âge était de 64 ans. 35% des patients présentaient un syndrome hémorragique d’origine digestive, 27% d’origine neurologique, 24% d’origine ORL et 14% classés autres étiologies. Un quart étaient traités par anticoagulants, avec une répartition de 53% traités par AVK, 26% traités par AOD et 21% par héparines. 69% des patients ont été hospitalisés dans les suites de la prise en charge avec nécessité de traitement d’hémostase plus ou moins importants selon la gravité, et 4% sont décédés avec une prédominance pour les saignements d’origine neurologique (p<0.05). Conclusion : notre étude a permis de montrer que la fréquence des syndromes hémorragiques est élevée (1 patient sur 4). Il est donc important de connaître les principes de bases de la prise en charge, avec notamment arrêt d’un traitement anticoagulant et antagonisation si nécessaire. Il faudra une attention particulière pour les patients avec saignement intracrânien devant un taux de mortalité supérieur aux autres groupes.
Complete list of metadatas

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02010515
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, February 7, 2019 - 11:31:46 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 8, 2019 - 1:56:23 PM

File

These-SamraouiSonia-Faculte.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02010515, version 1

Collections

Citation

Sonia Samraoui. Incidence et prise en charge des accidents hémorragiques. Étude observationnelle rétrospective et analyse des pratiques aux Urgences de la Timone durant 9 mois. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02010515⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

86