L'IVG médicamenteuse par les médecins généralistes de l'agglomération rouennaise : freins et pistes d'optimisation

Résumé : Aujourd’hui, en France, 17 ans après la loi autorisant les médecins libéraux à pratiquer l’IVG médicamenteuse, on constate que l’IVG demeure majoritairement un acte hospitalier bien qu’elle soit désormais plus souvent réalisée par la méthode médicamenteuse que chirurgicale. Pourquoi cet échec de la diffusion de l’IVG médicamenteuse en ambulatoire ?
Pour tenter de répondre à cette question, nous avons réalisé une étude qualitative sur la base d’entretiens semi dirigés réalisés auprès de médecins de l’agglomération Rouennaise formés à la technique de l’IVG médicamenteuse entre 2009 et 2012, mais ayant fait le choix de ne pas pratiquer cet acte au décours de leur formation. Nous avons donc interrogé 7 médecins généralistes qui avaient participé à l’une des formations à l’IVG médicamenteuse organisée par l’ARS de Haute Normandie entre 2009 et 2012. Il s’agissait d’une part d’identifier les freins à la pratique de l’IVG médicamenteuse chez ces médecins ayant choisi de se former à la technique, et d’autre part d’identifier des pistes d’amélioration possible pour la diffusion de l’IVG médicamenteuse en ville.
Notre travail a montré beaucoup de similitudes avec les études antérieures réalisées sur le même thème. Ainsi les principaux freins des médecins généralistes de l’agglomération rouennaise formés à la pratique de l’IVG médicamenteuse sont essentiellement le manque de disponibilité en regard de leur mode d’exercice et de l’acte en lui-même qu’ils considèrent chronophage ; et un sentiment d’incompétence malgré la formation reçue. Dans une moindre mesure, la crainte de la survenue de complications peut elle aussi représenter un obstacle. La rémunération, quant à elle, n’apparait pas comme un critère déterminant dans le choix de la pratique ou non de l’IVG médicamenteuse.
En ce qui concerne les éventuelles pistes d’optimisation, notre travail aura mis l’accent sur la nécessité du développement d’un réseau ville/hôpital avec la mise en place de stages pratiques, de référents médicaux pour les praticiens libéraux en ville. Il a également fait apparaitre l’idée d’un outil informatique destiné aux médecins, dédié à la prise charge de l’IVG médicamenteuse. Une autre solution pourrait également être la sensibilisation précoce des futurs médecins à cette possibilité.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02012594
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, February 8, 2019 - 6:23:05 PM
Last modification on : Monday, February 11, 2019 - 1:17:09 AM
Long-term archiving on : Thursday, May 9, 2019 - 4:15:08 PM

File

Marguerite Coralie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02012594, version 1

Citation

Coralie Marguerite. L'IVG médicamenteuse par les médecins généralistes de l'agglomération rouennaise : freins et pistes d'optimisation. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02012594⟩

Share

Metrics

Record views

93

Files downloads

1717