Prise en charge secondaire en ambulatoire de la carence martiale des patients insuffisants cardiaques ayant reçu une cure de fer IV au cours de leur hospitalisation

Résumé : Le pronostic de l’insuffisance cardiaque est sombre avec des taux de ré-hospitalisation et de mortalité élevés, ce qui fait d’elle un problème de santé publique majeur du XXI° siècle. Ainsi, bien que parfaitement codifié, le traitement de l’insuffisance cardiaque fait l’objet d’actualisations permanentes dont la plus récente est celle de la société Européenne de cardiologie (ESC). Dans celle-ci, la place des co-morbidités de l’insuffisance cardiaque devient prépondérante, et notamment celle de la carence martiale. Nous avons réalisé un travail rétrospectif monocentrique au sein du Centre Hospitalier de Martigues afin de déterminer s’il existait un suivi martial spécifique après l’hospitalisation des patients IC ayant bénéficié d’une cure de Fer IV. Nous nous sommes également intéressés à l’impact des recommandations de l’ESC 2016 en évaluant les connaissances des médecins sur le lien entre insuffisance cardiaque et carence martiale. Seuls 46,9% des patients ont eu un dosage des paramètres martiaux après leur sortie. Dans la majorité des cas, ce dosage était réalisé à 1 mois ou 2 mois de la sortie et la prescription était faite à chaque fois par le médecin traitant. On note une certaine standardisation du temps de dosage après une cure de Fer IV malgré l’absence de recommandations consensuelles à ce sujet. Pour 91% des patients chez qui un dosage a été réalisé, il persistait une carence martiale (absolue ou fonctionnelle). Parmi les patients pour lesquels persistait une carence martiale après la sortie, seul un tiers a reçu une supplémentation de nature exclusivement orale. Il est à noter que la littérature ne statue pas clairement sur l’intérêt ou le bénéfice d’une telle supplémentation orale. Les cardiologues étaient significativement mieux informés que les médecins généralistes, tant sur la connaissance du lien entre carence martiale et insuffisance cardiaque, que sur la surveillance biologique ou encore le seuil de supplémentation. Le principal moyen d’information résidait dans les EPU. Si l’âge des médecins (Généralistes et Cardiologues) ne semblait pas avoir d’incidence sur l’état de leurs connaissances, il semblerait que les médecins exerçant en cabinet de groupe ou ayant une activité mixte (hospitalo-ambulatoire) ou hospitalière étaient mieux informés que ceux exerçant seuls, probablement du fait d’une émulation de groupe. Les réponses quant à la surveillance biologique ou la prescription d’une supplémentation orale étaient disparates, preuve de l’absence de consensus et communications à ce sujet. Ce travail mène au constat d’un manque d’information, particulièrement auprès des médecins généralistes, à propos des nouvelles recommandations de l’ESC et de ce fait, à un suivi martial incomplet des patients IC. Mais elle met également en exergue l’absence de standardisation de la surveillance biologique des paramètres du Fer. La publication de recommandations claires et consensuelles concernant la surveillance biologique des paramètres du Fer mais aussi sur l’intérêt de la supplémentation orale en relais d’une forme IV semble indispensable au vue de l’intrication de la carence martiale dans des pathologies chroniques comme l’insuffisance cardiaque et le bénéfice prouvé de la correction de cette carence.
Complete list of metadatas

Cited literature [20 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02022801
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, February 18, 2019 - 11:25:53 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:26 PM
Long-term archiving on : Sunday, May 19, 2019 - 1:55:39 PM

File

Thèse RUGGIERI Caroline-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02022801, version 1

Collections

Citation

Caroline Ruggieri. Prise en charge secondaire en ambulatoire de la carence martiale des patients insuffisants cardiaques ayant reçu une cure de fer IV au cours de leur hospitalisation. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02022801⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

13