Pourquoi les internes ont-ils recours à l'auto-prescription médicamenteuse ? Enquête auprès des internes de la Faculté de médecine de l'Université d' Aix-Marseille

Résumé : Introduction : l’auto-prescription médicamenteuse est fréquente chez les médecins. Les internes ne font pas exception selon la littérature. Pourtant leur statut de soignant leur permet, en théorie, d’accéder facilement à l’avis d’un confrère susceptible de les soigner en cas de maladie. L’objectif principal de cette étude est de comprendre les raisons du recours à l’auto-prescription médicamenteuse chez les internes. L’objectif secondaire est de déterminer si les internes en médecine générale sont plus disposés que les internes spécialistes à pratiquer l’auto-prescription médicamenteuse. Méthode : il s’agit d’une étude transversale menée sur la base d’un auto-questionnaire anonyme diffusé en ligne et adressé aux internes inscrits à la Faculté de Médecine de l’Université d’Aix-Marseille pendant l’année 2017-2018. Résultats : 399 internes ont répondu au questionnaire. 93% des internes ont déjà eu recours à l’auto-prescription médicamenteuse au cours de leur internat. 91% évoquent une question de gain de temps et d'accès facile aux ordonnanciers pour justifier cette pratique et 43% estiment pouvoir se soigner eux-mêmes. 76% n’ont jamais consulté de médecin généraliste depuis le début de leur internat du fait notamment d’un manque de temps à consacrer à leur santé (32%). Seuls 31% des internes considèrent utile de consulter un médecin pour une maladie qu’ils pensent pouvoir soigner eux-mêmes et 54% déclarent qu’il est difficile de passer du statut de médecin à celui de patient lors d’une consultation avec un confrère. Les internes sont majoritairement conscients que l’auto-prescription médicamenteuse comporte des risques pour leur santé (64%). Ils les nomment clairement : manque d’objectivité, isolement face à la maladie, risque d’addiction, erreur ou retard diagnostique et risque de mésusage des médicaments prescrits. Ils sont cependant largement favorables à autoriser l’auto-prescription médicamenteuse (78%), proposant pour la majorité d’entre eux de limiter cette pratique dans le choix des médicaments. Le recours à l’auto-prescription médicamenteuse est très élevé chez les internes en médecine générale comme chez les internes spécialistes. Respectivement 94% et 91%. Néanmoins les internes en médecine générale sont plus nombreux à estimer pouvoir se soigner eux-mêmes (p= 0,003). Ils ont tendance à moins vouloir exposer leurs problèmes de santé à un confrère (p= 0,07) et à ressentir plus de difficulté à passer du statut de médecin à celui de patient (p= 0,07). Alors que les internes spécialistes sont plus nombreux à considérer utile de consulter un médecin pour un symptôme qu’ils pensent pouvoir soigner eux-mêmes (p= 0,03). Conclusion : cette étude confirme que l’auto-prescription médicamenteuse est une pratique ancrée dans les habitudes de santé des internes. Ils se justifient tout d’abord par l’absence d’un bon suivi médical et par un manque de temps à consacrer à leur santé. Ils expriment également leur réticence à aller consulter un autre médecin et sont beaucoup à se considérer aptes à se soigner eux-mêmes grâce notamment à un accès privilégié aux ordonnanciers. La spécialité ne semble pas influencer directement le recours à l’auto-prescription médicamenteuse.
Complete list of metadatas

Cited literature [41 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02024684
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, February 19, 2019 - 11:53:47 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Monday, May 20, 2019 - 2:43:13 PM

File

Thèse médecine générale Al...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02024684, version 1

Collections

Citation

Alexis Pierres. Pourquoi les internes ont-ils recours à l'auto-prescription médicamenteuse ? Enquête auprès des internes de la Faculté de médecine de l'Université d' Aix-Marseille. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02024684⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

52