Prise en charge des effets indésirables des chimiothérapies orales à l’officine par la micronutrition

Résumé : Les cas de cancers sont de plus en plus nombreux dans l’hexagone. Avec un nombre grandissant de cas, de nouvelles molécules voient le jour ainsi que de nouveaux protocoles qui s’accompagnent d’effets indésirables souvent mal connus par le pharmacien d’officine. La prise en charge des patients atteints de cancer est donc un enjeu important pour les pharmaciens d’officine. D’ici 2020, les thérapies orales représenteront plus de 50% des protocoles de prise en charge des pathologies cancéreuses, ce qui engendrera une augmentation du nombre de molécules qui seront disponibles dans le réseau des pharmacies de ville. Avec les nouvelles missions proposées aux pharmaciens : la participation au réseau de vaccination et leur suivi, la télémédecine, les futures prescriptions pharmaceutiques, ainsi que la genèse de groupements spécialisés dans la pharmacie clinique, le pharmacien aura une place stratégique dans le réseau extrahospitalier. L’avenir de la profession repose sur la capacité du pharmacien à évoluer et à assimiler ces nouvelles connaissances. En ce sens, le rôle du pharmacien dans la prise en charge des effets indésirables des chimiothérapies est important : il est en première ligne lors de la sortie du patient, il est donc indispensable qu’il puisse répondre aux interrogations de celui-ci. A l’heure actuelle, les ordonnances comportant des chimiothérapies sont les plus complexes à analyser pour les pharmaciens. Au-delà de la simple analyse d’ordonnance, le pharmacien a pour rôle d’accompagner le patient durant sa maladie, et de limiter l’impact du traitement sur sa qualité de vie. La prise en charge des effets indésirables à l’officine se résume actuellement à une approche symptomatique. La micronutrition permet, grâce à des connaissances récentes, de prévenir et de traiter certains de ces effets indésirables, ou de réduire leur gravité. Elle permet une approche personnalisée du patient grâce à une démarche globale. Les solutions micronutritionnelles apportées permettent d’améliorer la qualité de vie des patients. La réduction de l’impact des effets indésirables sur le patient présente un double intérêt : elle améliorera la tolérance au traitement, et ainsi l’observance et l’efficacité du traitement.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [255 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02042557
Contributor : Pharmacie Amu <>
Submitted on : Wednesday, February 20, 2019 - 2:36:37 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:44:13 PM

File

ALLARD Guillaume. Thèse d'exe...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02042557, version 1

Citation

Guillaume Allard. Prise en charge des effets indésirables des chimiothérapies orales à l’officine par la micronutrition. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨dumas-02042557⟩

Share

Metrics

Record views

101

Files downloads

392