Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation quantitative du vasospasme cérébral à l’angioscanner dans l’hémorragie sous arachnoïdienne anévrysmale

Résumé : Contexte — L'évaluation du vasospasme cérébral (VSP) par angioscanner (CTA) est couramment utilisée dans les hémorragies sous-arachnoïdiennes anévrismales (HSAa) pour surveiller le risque d'ischémie cérébrale retardée (ICR). Cependant, sa précision est toujours discutée dans la pratique clinique. Nous visons à évaluer la sensibilité, la spécificité et la dose d’irradiation du CTA et de l'angiographie (DSA) pour évaluer le VSP. Méthodes — Des patients consécutifs atteints d'HSA qui ont bénéficié à la fois d’un CTA et d’une DSA dans un délai de moins de 6 heures à l'admission / au cours de la période du VSP (avant le 3ème / entre le 4ème et le 21ème jour après le début de l'HSA) ont été inclus. Le VSP a été évalué rétrospectivement par angioscanner et artériographie pour chaque segment d'artère intracrânienne du système antérieur jusqu'à son 2ème segment par 2 lecteurs (lecteur 1 / lecteur 2 ; radiologue expérimenté / neuroradiologue interventionnel 5 ans / 10 ans) en aveugle. La dose d’irradiation reçue à l'œil et au niveau du peau de la tête a également été comparée de manière prospective au niveau d’un fantôme et chez 5 patients. Résultats — Le VSP a été évalué sur un total de 210 segments artériels chez 20 patients. La corrélation entre CTA et DSA était meilleure pour le lecteur 2, un CTA réalisé selon notre protocole local, un CTA avec une bonne visualisation des artères distales et en l’absence artefacts métalliques. La meilleure sensibilité et spécificité du CTA pour prédire un VSP ≥ 50% en DSA a été obtenue pour un seuil ≥ 30% pour le lecteur 2 (respectivement 86% et 86%). Sous cette valeur, aucun patient n'a présenté de CVS ≥ 50% sur DSA. La dose d’irradiation cutanée était inférieure et tendait à être plus élevée au niveau oculaire pour le CTA comparativement à la DSA. Conclusion — Le CTA en pratique clinique n’est pas aussi performant que prévu pour prédire un VSP en DSA. Sa précision dépend fortement de l’expérience des observateurs. Une valeur seuil ≤ 30% peut exclure un VSP ≥ 50% en DSA. La limitation de la dose d’irradiation n'est pas un argument suffisant pour substituer la DSA au CTA.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [53 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02043038
Contributor : Pointe À Pitre Bhu <>
Submitted on : Wednesday, April 10, 2019 - 3:51:41 PM
Last modification on : Wednesday, January 8, 2020 - 2:36:28 PM

File

ThEse__Soumah_Mariam.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02043038, version 1

Collections

Citation

Mariam Soumah. Évaluation quantitative du vasospasme cérébral à l’angioscanner dans l’hémorragie sous arachnoïdienne anévrysmale. Imagerie. 2018. ⟨dumas-02043038⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

35