Qualité de vie au travail chez les professionnels des services d'urgence: enquête multicentrique

Résumé : Introduction : le Service d’Accueil des Urgences (SAU) est un lieu de travail particulièrement stressant ; terrain favorable au développement du syndrome d’épuisement professionnel ou « burnout ». Les études retrouvées dans la littérature ne s’intéressent qu’à une seule catégorie de soignants. L’objectif de la nôtre est une évaluation multicentrique de la prévalence du stress au travail, du « burnout » et de la qualité de vie toute catégorie professionnelle confondue. Méthode : Enquête transversale descriptive menée dans 3 services d’urgences de septembre à novembre 2016. Les données ont été recueillies via un questionnaire standardisé. Trois outils scientifiquement validés ont été utilisés pour l’évaluation du stress au travail, du burnout et de la qualité de vie : le questionnaire de Karasek, le Maslach Burnout Inventory et le Medical Outcome Study Short Form (SF-12). Résultats : sur les 529 professionnels éligibles, 379 réponses ont été enregistrées soit un taux de participation de 71,6%. La population était en majorité féminine (74%) avec une moyenne d’âge de 37,5 ans ± 10. La prévalence du burnout était de 7,4% et touchait principalement les médecins (p<0,02). Près d’un quart (21,6%) sont toutefois à très haut risque de burnout. 30,1% des professionnels avaient un profil « tendu au travail » (dit « jobstrain ») et tout particulièrement la catégorie administrative et technique de part un manque important de latitude décisionnelle (p<0,001). Les médecins affichaient une plus forte demande psychologique que les deux autres catégories (p<0,02). Les scores moyens de qualité de vie physique (48,2 ± 6) et mentale (39,6 ± 9,9) de nos professionnels s’avéraient significativement moins bons que ceux de la population générale française. Conclusion : bien qu’inférieurs à ceux de la littérature de l’urgence, nos résultats montrent une souffrance psychique non négligeable dans une population majoritairement marquée par la perte de l’estime de soi et du sentiment d’auto-efficacité. Si certains facteurs sont spécifiques aux métiers de l’urgence d’autres sont liés aux conditions de travail qu’il serait intéressant d’explorer dans une autre étude. Cela permettrait de mieux repérer les pistes d’actions sur lesquelles agir pour améliorer la qualité de vie au travail des professionnels de l’urgence.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02043627
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, February 21, 2019 - 10:27:16 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:26 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 22, 2019 - 9:21:40 PM

File

Thèse audrey moukarzel(1).pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02043627, version 1

Collections

Citation

Audrey Moukarzel. Qualité de vie au travail chez les professionnels des services d'urgence: enquête multicentrique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-02043627⟩

Share

Metrics

Record views

18

Files downloads

429