Taux de réexcision après traitement conservateur du cancer du sein en France : étude nationale sur 7 ans

Résumé : Le taux de réexcision pour marges insuffisantes après traitement conservateur du cancer du sein en France n’est pas connu. Les réexcisions sont sources de stress, de vécu difficile, de séquelles esthétiques majeures et de retard de mise en place des traitements adjuvants. L’objectif de ce travail était d’estimer ce taux de réexcision afin d’améliorer l’information apportée aux patientes atteintes d’un cancer du sein et devant choisir entre traitement conservateur et mastectomie. Notre étude a été construite à partir de la base de donnée du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information (PMSI) entre 2008 et 2014. Toutes les femmes ayant bénéficié d’une d’un traitement conservateur associé à un diagnostic (codage CIM10) de tumeur maligne du sein ou de carcinome in situ sur cette période ont été incluses. Pour chaque patiente, on recherchait un acte de réexcision dans les 3 mois suivant le traitement conservateur. Le type de réexcision (mastectomie ou tumorectomie), les données individuelles des patients (âge, adresses …), le type de centre hospitalier, le type histologique de la lésion (in situ, invasif) étaient étudiés. Parmi les 293 876 traitements conservateurs inclus, le taux de réexcision à 3 mois était de 14,3% et diminuait sur la période en même temps que les actes d’oncoplastie augmentaient. 46% des réexcisions consistaient en une nouvelle tumorectomie. Un traitement conservateur sur dix était converti en mastectomies totales à 6 mois. Un âge < 50ans, une composante in situ et un établissement public étaient des facteurs de risques individuel de réexcision. Chaque année, environ 5 400 patientes subissent une ou plusieurs réexcisions après cancer du sein. Ce taux et ses facteurs de risques identifiés sont en faveur d’une meilleure information des praticiens et des patientes dans le choix du traitement chirurgical du cancer du sein. L’oncoplastie doit être promue et les chirurgies prophylactiques proposées. La variabilité de ce taux en France incite à l’homogénéisation des pratiques en cas de traitement conservateur avec une présence plus fréquentes des chirurgiens plasticiens pour leurs réalisations.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [79 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02059137
Contributor : Bu Santé Upjv <>
Submitted on : Wednesday, March 6, 2019 - 1:43:51 PM
Last modification on : Saturday, March 9, 2019 - 1:18:19 AM
Long-term archiving on : Friday, June 7, 2019 - 4:59:04 PM

File

Giroux Pierre-Antoine. Thèse ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02059137, version 1

Collections

Citation

Pierre-Antoine Giroux. Taux de réexcision après traitement conservateur du cancer du sein en France : étude nationale sur 7 ans. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02059137⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

354