Parodontite et apnée du sommeil, deux pathologies liées ?

Résumé : Cette thèse vise à évaluer la relation entre le syndrome d’apnée/hypopnée obstructive du sommeil (SAHOS) et la parodontite chronique, deux pathologies très fréquentes dans la population générale adulte, dont la co-morbidité pourrait avoir des conséquences importantes sur la santé générale du patient atteint. (Lavie and Lavie 2009; Gharibeh and Mehra 2010). Le SAHOS affecte environ 10% des adultes (Young et al. 1993; Bixler et al. 1998, 2001). Il est caractérisé par des arrêts respiratoires complets (apnées) ou des diminutions importantes du flux respiratoire (hypopnées), plusieurs fois au cours du sommeil. (Hernando et al. 2014). S’il n’est pas traité, le SAHOS peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé générale, notamment cardiovasculaires (Parish and Somers 2004; Arnaud et al. 2009; Redline et al. 2010), métaboliques (Coughlin et al. 2004), inflammatoires (Turnbull et al. 2016) ou encore cognitives (Ferini-Strambi et al. 2003; Canessa et al. 2011). La parodontite chronique est aussi une maladie très fréquente chez l’adulte. (Bourgeois et al. 2007). Les études épidémiologiques estiment que la parodontite est la sixième maladie la plus fréquemment rencontrée à l’échelle mondiale avec 11.2% des sujets atteints. (Kassebaum et al. 2014). La parodontite est une maladie inflammatoire, multifactorielle, d’origine infectieuse, résultant d’un déséquilibre entre l’agression bactérienne et l’efficacité de la réponse immunitaire de l’hôte. (Karapetsa et Bouchard 2014). En l’absence de traitement, la parodontite peut avoir non seulement des conséquences sur la santé orale, dont la perte de l’organe dentaire, mais aussi elle peut affecter l’apparition et le développement de nombreuses maladies systémiques, dont des troubles cardiovasculaires et métaboliques). Selon des études épidémiologiques récentes, (Gunaratnam et al. 2008, 2009a; Ahmad et al. 2013; Keller et al. 2013; Seo et al. 2013; Nizam et al. 2014; Loke et al. 2015), les patients atteints du SAHOS seront plus à risque d’avoir une parodontite sévère, et vice-versa une relation proportionnelle serait observée entre la profondeur de poche et le nombre d’épisodes d’apnée et hypopnées du sommeil. (Nizam et al. 2014; Al-Jewair et al. 2015).Dans cette thèse, en effectuant une analyse de la littérature, nous expliquerons les différentes hypothèses à la base de la possible relation entre le SAHOS et la parodontite chronique (Nizam et al. 2014) et nous approfondirons les influences possibles d’une comorbidité SAHOS + Parodontite sur la santé générale et le risque cardiovasculaire du patient.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [247 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02067446
Contributor : Cécile Arènes - Scd Paris Diderot <>
Submitted on : Thursday, March 14, 2019 - 11:33:38 AM
Last modification on : Sunday, August 11, 2019 - 1:08:30 AM

File

COHEN_Benjamin Gabriel_2017062...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02067446, version 1

Citation

Benjamin Gabriel Cohen. Parodontite et apnée du sommeil, deux pathologies liées ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨dumas-02067446⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

1