Reconstruction artérielle des membres inférieurs par bioprothèse Omniflow II en l’absence de capital veineux ou dans un contexte septique

Résumé : Objectif : cette étude consiste dans un premier temps à évaluer les résultats de l’Omniflow II dans la revascularisation du membre inférieur en l’absence de matériel veineux autologue ou en présence d’une infection, puis de les comparer aux données de la littérature. Matériel et méthode : l’étude était multicentrique (Bordeaux,Toulouse et Pau) et rétrospective de janvier 2015 à janvier 2018.Le critère de jugement principal était la perméabilité primaire à 2ans. Les critères secondaires correspondaient à la perméabilité secondaire, le sauvetage de membre et l’indemnité de réinfection Résultats : 41 pontages ont été réalisés durant cette période et répartis de la façon suivante : 21 dans un contexte septique et 20 en l’absence de greffon autologue. La moyenne d’âge était de 68.17 +/- 9.7 ans. La population comprenait : 68.9% de score ASA>3, 36.58% de diabétiques, 53.65% de coronariens et 43.90% d’IMC>25. Les pontages étaient répartis de la façon suivante : 21.95 d’ilio-fémoral, 14.63% de fémoro fémoral croisé, 29.26% de sus gonal et 34.14% de sous gonal. Le lit d’aval était composé de 2 axes de jambes ou moins pour 60,17% de la population et 85.36% des patients avaient un antécédent de chirurgie vasculaire homolatéral. Dans le groupe non infecté, 85% présentaient une AOMI stade 3 ou 4. Dans le sous-groupe infecté, les germes étaient à 95.23% des cocci Gram + avec 52.38% de Staph. Aureus et 61.89% des résultats étaient poly microbiens. La durée moyenne de suivi des patients était de 500 jours +/- 262 jours. La mortalité globale à 30 jours était de 4.87% et sur le suivi de 17.07%. Il y a eu 5 occlusions précoces et 15 sur le suivi. Il y a eu 5 amputations majeures sur le suivi mais aucune dans les 30 premiers jours. Les résultats de perméabilité primaire, primaire assisté et secondaire à 2 ans sont de 54.03%, 55.30% et 63.8% respectivement. Le taux de sauvetage de membre était de 84.95% et l’indemnité de réinfection de 89.7% à 2 ans. La perméabilité secondaire dans le groupe infecté était de 66.6% contre 59.2% dans le groupe non infecté à 2 ans. Le taux de sauvetage de membre dans le groupe non infecté était de 94.4% et de 76.7% dans le groupe infecté à 2ans. Conclusion : ces résultats comparables à la littérature sont acceptables avec une perméabilité peu satisfaisante mais de bons résultats de sauvetage de membre. Ils restent inférieurs aux résultats de la veine saphène.L’Omniflow II semble faire ses preuves sur des terrains septiques avec de bons résultats. Cependant, des études avec de plus larges séries sont nécessaires et également comparables avec les allogreffes et les autres substituts existants.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02073340
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Tuesday, March 19, 2019 - 6:15:45 PM
Last modification on : Saturday, March 30, 2019 - 2:02:17 AM
Long-term archiving on : Thursday, June 20, 2019 - 4:01:16 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2019-12-19

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02073340, version 1

Collections

Citation

Céline Brunet. Reconstruction artérielle des membres inférieurs par bioprothèse Omniflow II en l’absence de capital veineux ou dans un contexte septique. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02073340⟩

Share

Metrics

Record views

8