Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Héritages, filiations et transmissions dans l’écriture de soi au féminin : la singularité de l’oeuvre de Colette et Annie Ernaux, à la lumière de celle de Simone de Beauvoir

Résumé : « C’est une femme dont on se dit qu’on ne serait pas soi-même si elle n’avait pas existé », affirme Annie Ernaux au sujet de Simone de Beauvoir. De même, Simone de Beauvoir elle-même reconnaît se sentir proche de Colette : « Petite, j’étais un peu amoureuse d’elle à travers ses livres ». En quoi ces deux propos affirment-ils l’existence d’une transmission entre écrivains, en particulier ici entre écrivaines ? C’est autour de la constatation de cette forme de filiation manifeste entre trois autobiographes féminines, Colette, Annie Ernaux et Simone de Beauvoir, que s’est développé ce travail de recherche. Aussi, en élargissant notre propos, non pas seulement à la question de la transmission, mais aussi à celles de l’héritage et de la filiation dans l’œuvre littéraire, il s’agissait de comprendre comment ces trois concepts se développent dans l’écriture de soi au féminin. Cependant, entre héritage social et culturel, filiation familiale et spirituelle, ou encore transmission de genre, il est toujours apparu essentiel de mettre en avant la singularité de l’œuvre de Colette et d’Annie Ernaux, à la lumière de celle de Simone de Beauvoir. La question centrale de ce travail n’est donc pas seulement de déterminer comment se déploient les thèmes de l’héritage, de la filiation et de la transmission chez ces trois auteures, mais plutôt d’illustrer la façon dont chacune d’elles, malgré une apparente inspiration par la pensée d’autres intellectuels de son époque et une inscription dans les courants d’écriture majeurs du siècle, affirme sa singularité, à la fois en tant que femme et en tant qu’écrivain. La capacité de ces femmes à s’affirmer en tant que sujet à part entière, individuel et singulier, est ce que Julia Kristeva nomme le « génie féminin » ; un génie qu’il s’agit ici de revaloriser et de confirmer sans aucun détours.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [285 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02080462
Contributor : Uppa - Bibliothèque Spécialisée Érasme <>
Submitted on : Tuesday, March 26, 2019 - 5:19:47 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 7:13:50 PM

File

2016-2017 M2 Manon Palma.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02080462, version 1

Collections

Citation

Manon Palma. Héritages, filiations et transmissions dans l’écriture de soi au féminin : la singularité de l’oeuvre de Colette et Annie Ernaux, à la lumière de celle de Simone de Beauvoir. Littératures. 2017. ⟨dumas-02080462⟩

Share

Metrics

Record views

100

Files downloads

505