Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de l'auto-questionnaire de repérage des expositions au plomb chez les femmes enceintes

Résumé : Objectifs : évaluer la pertinence d’un auto-questionnaire de repérage des expositions au plomb pendant la grossesse. Méthodes : nous avons réalisé une étude transversale bicentrique, du 1er février 2018 au 30 avril 2018, sur une population de femmes enceintes majeures suivies dans les maternités de l’hôpital Nord et de la Conception à Marseille. Résultats : 282 femmes ont rempli le questionnaire de dépistage ; 279 (98,9%) patientes ont rapporté au moins un facteur de risque d’exposition au plomb et 177 (63,5%) ont réalisé une plombémie. La plombémie était < 10 µg/L chez 83,1% des femmes alors que toutes mentionnaient au moins une source potentielle d’exposition au plomb. La prévalence d’une plombémie supérieure à 50 µg/L était estimée à 0,6% (IC 95% [0,0 – 3,1]). Le nombre moyen de sources d’exposition signalées au questionnaire était plus élevé dans le groupe des plombémies ≥ 10 µg/L que dans celui des plombémies < 10 µg/L (4,5 ± 1,9 vs 3,7 ± 1,7 ; p = 0,022). En analyse univariée, les facteurs significativement associés à une intoxication au plomb étaient l’âge > 35 ans (OR : 2,36 ; IC 95% [1,01 - 5,49] ; p = 0,043), la consommation de coquillages et crustacés (OR : 3,1 ; IC 95% [1,33 - 7,22] ; p = 0,007) et la consommation de pain plus de 2 fois par jour (OR : 2,91 ; IC 95% [1,17 - 7,19] ; p = 0,017). Après analyse multivariée, les résultats étaient à la limite de la significativité pour le tabac (p = 0,058) et le pays de naissance (p = 0,053). Une plombémie ≥ 10 µg/L augmentait significativement le risque de retard de croissance intra-utérin (OR : 19,26 ; IC 95% [2,18 - 170,19] ; p = 0,02) et de petit poids de naissance (OR : 12,78 ; IC 95% [1,39 - 117,07] ; p = 0,013). Conclusions : nos résultats montrent qu’il n’est pas pertinent de réaliser systématiquement une plombémie dès lors qu’il existe un facteur de risque au questionnaire. Il serait cependant intéressant d’attribuer un score à chaque source d’exposition afin de calculer un score global à partir duquel une plombémie serait indiquée. L’amélioration et la validation du questionnaire, à l’aide d’une étude sur une plus grande cohorte, permettraient de mieux cibler et prendre en charge les femmes enceintes intoxiquées.
Complete list of metadatas

Cited literature [46 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02080800
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, March 27, 2019 - 9:15:36 AM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 4:08:21 PM
Long-term archiving on: : Friday, June 28, 2019 - 1:12:47 PM

File

THESE FREUCHET 08-10-2018-1.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02080800, version 1

Collections

Citation

Marine Freuchet. Évaluation de l'auto-questionnaire de repérage des expositions au plomb chez les femmes enceintes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02080800⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

110