Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Inflammation périnatale et devenir neuro-développemental : dosage de la procalcitonine au sang du cordon chez les nouveau-nés prématurés < 32 SA et devenir neurologique à 2 ans

Résumé : Intro : les progrès de la médecine périnatale ont permis la survie de nouveau-nés de plus en plus immatures. Cependant, la grande prématurité est à risque d’anomalies du développement. L’inflammation du système nerveux central semble être un élément clef dans les atteintes neuro-développementales des enfants nés prématurément. L’objectif principal : a été d’évaluer le facteur pronostique de la procalcitonine au sang du cordon comme marqueur pronostique du développement neuro-psychomoteur à 2 ans des enfants nés avant 33 SA. Patients et méthodes : cette étude prospective a inclus les nouveau-nés prématurés ayant un âge gestationnel inférieur ou égal à 32 SA nés à la maternité de la Conception puis hospitalisés dans le service de Médecine et Réanimation néonatale de l’Hôpital de la Conception à Marseille ou de Soins intensifs néonataux de l’Hôpital de la Conception à Marseille entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2014 et suivis jusqu’à l’âge de 36 mois d’âge corrigé dans le cadre du réseau périnatal de suivi, réseau « Méditerranée ». Résultats : entre janvier et décembre 2014, le service a inclus 238 nouveaux nés prématurés nés à un âge gestationnel inférieur à 33 SA. Parmi ces patients, 120 ont eu un dosage de la procalcitonine. En analyse univariée, le risque de déficience sévère était augmenté en cas d’élévation du taux de PCT au sang du cordon, avec un odds ratio égal à 1.091 (IC95% 1.002-1.189) statistiquement significatif (p=0.045). En analyse multivariée, l’ajustement a été réalisé sur l’âge gestationnel, le poids de naissance et le sexe. L’odds ratio est égal à 1.112 (IC95% 0.995-1242), à la limite de la significativité (p=0.061). La réalisation d’une courbe ROC a permis de déterminer qu’un seuil de PCT supérieur ou égal à 0.40 ng/ml avait la meilleure sensibilité (81.8%) et spécificité (72.3%) pour prédire une INBP confirmée dans notre population (AUC=0.837, p=0,0004). La valeur prédictive négative était très bonne à 95.9%, mais la valeur prédictive positive était basse à 33.3%. Discussion : c’est à notre connaissance la deuxième étude de cohorte ayant analysé le devenir neurologique en fonction de la PCT au sang du cordon, et la seule à avoir mis en évidence un lien de corrélation. Conclusion : notre étude a montré une association entre la PCT au sang du cordon et le devenir neurologique à 24 mois d’âge corrigé, avec une majoration du risque de déficience sévère ou de décès en cas d’augmentation de la PCT. D’autre part, notre étude a mis en évidence que la PCT est un outil de dépistage intéressant de l’INBP chez les prématurés, avec un seuil optimal à 0,40 ng/mL dans notre population.
Complete list of metadatas

Cited literature [92 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02088673
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, April 3, 2019 - 9:50:27 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:35 PM

File

Thèse manuscrit complet Sonia...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02088673, version 1

Collections

Citation

Sonia Fanniere. Inflammation périnatale et devenir neuro-développemental : dosage de la procalcitonine au sang du cordon chez les nouveau-nés prématurés < 32 SA et devenir neurologique à 2 ans. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02088673⟩

Share

Metrics

Record views

22

Files downloads

81