Impact d'un parcours personnalisé de soins des patients sous thérapies anti cancéreuses orales : étude monocentrique et point de vue des médecins généralistes

Résumé : Le développement des thérapies anticancéreuses par voie orale nécessite une prise en charge ambulatoire précoce des patients. Ces procédures procurent des bénéfices sur le plan médical, social et familial. Cependant ces traitements utilisent des molécules complexes aux effets secondaires et interactions médicamenteuses avec lesquels il faut être très vigilant. La continuité des soins et le renforcement de la coordination ville-hôpital, avec un rôle central du médecin traitant, est primordiale dans cette nouvelle organisation. Dans ce cadre, le CH d’Avignon propose aux patients atteints de cancers traités par thérapie orale le parcours THEO pour les suivre et accompagner lors de leur retour au domicile. Un classeur PPS spécifique des thérapies orales leur est remis. Nous avons effectué une étude descriptive, transversale, rétrospective et monocentrique afin d’évaluer l’impact du parcours THEO sur les hospitalisations et durées moyennes de séjour des patients soignés pour une même pathologie (12 pathologies, 91% hématologiques). L’objectif secondaire était de connaître le point de vue des médecins généralistes sur ce nouveau parcours de soins et l’outil « classeur PPS THEO ». La population de l’étude comportait 195 patients, traités par 12 classes médicamenteuses, dont 143 inclus dans le parcours THEO et 52 non inclus. Les résultats ne mettent pas en évidence de différence significative en ce qui concerne les facteurs d’hospitalisation des patients traités en hématologie. Pour les patients traités en oncologie, l’examen des moyennes laisse apparaître des tendances dans lesquelles le parcours THEO diminue la durée moyenne d’hospitalisation [4,8 jours (+/-7,0) contre 10,6 jours (+/-11,1) pour les non THEO ; p=0,26] ainsi que la durée totale d’hospitalisation [12,6 jours (+/-17,2) contre 23,4 jours (+/-22,6) pour les non THEO ; p=0,2]. On parle ici de petites populations. Ces tendances sont donc à confirmer sur une plus large cohorte. Concernant l’évaluation du parcours THEO, les 107 médecins généralistes de ces patients ont été contactés. 29 d’entre eux ont répondu, soit un taux de réponse de 27,1%. Plus de 40% de ces médecins ne connaissaient pas les thérapies ciblées avant d’avoir un patient traité par ce type de molécule. Dans 62% des cas, le classeur PPS n’a pas été présenté par le patient mais 100% des médecins traitant confirment son utilité dans la prise en charge de celui-ci. Le contenu du classeur PPS est jugé pertinent pour 86,2% d’entre eux. Outre le dossier communicant de cancérologie proposé depuis le premier Plan Cancer, les médecins généralistes portent de l’intérêt au développement d’autres outils, la fiche thérapeutique, la permanence téléphonique ou les applications digitales sécurisées. L’évolution des thérapies orales et de la prise en charge ambulatoire du cancer s’inscrit dans une démarche de bénéfices attendus en termes de santé, bien-être du patient et maitrise des coûts.
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02088857
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, April 3, 2019 - 11:33:29 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:26 PM

File

THESE COMPLETE BREHON 25-10-20...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02088857, version 1

Collections

Citation

Mathias Brehon. Impact d'un parcours personnalisé de soins des patients sous thérapies anti cancéreuses orales : étude monocentrique et point de vue des médecins généralistes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02088857⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

456