Description des hémorragies majeures chez les patients de plus de 75 ans anticoagulés pour de la fibrillation atriale non valvulaire par anti-vitamine K ou anticoagulants oraux d’action directe en 2016 dans le Finistère sud

Résumé : La fibrillation atriale est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent dont la moitié des patients atteints a plus de 75 ans. Son traitement repose sur la mise en place d’une anti-coagulation afin d’éviter les complications thromboemboliques qui lui sont associées. Ce dernier est associé à une augmentation du risque hémorragique. L’auteur cherche à décrire les hémorragies majeures chez les patients de plus de 75 ans anti coagulés pour de la fibrillation atriale non valvulaire par AVK ou AOD en 2016 dans le Finistère sud. Il réalise une étude descriptive rétrospective sur 64 cas d’hémorragies majeures. Les résultats retrouvent des hémorragies majeures plus nombreuses sous AVK avec 56 hémorragies recensées (soit 87,6%). L’hémorragie est digestive dans 24 cas sur 64 soit dans 37,5% des cas, tous traitement confondu. Les saignements intéressent les hommes dans 54,7% des cas et sont plus fréquents après l’âge de 85 ans. Il conclut à des saignements plus fréquents chez les patients traités par AVK. Toutefois l’étude manque de puissance et des études complémentaires en prenant compte la part des patients traités par AVK et AOD permettraient une analyse plus pertinente des résultats.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [84 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02115760
Contributor : Ubo Santé <>
Submitted on : Tuesday, April 30, 2019 - 2:41:39 PM
Last modification on : Friday, May 24, 2019 - 1:25:14 AM

File

These-medecine_generale-2019-P...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02115760, version 1

Collections

Citation

Émilie Provost. Description des hémorragies majeures chez les patients de plus de 75 ans anticoagulés pour de la fibrillation atriale non valvulaire par anti-vitamine K ou anticoagulants oraux d’action directe en 2016 dans le Finistère sud. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02115760⟩

Share

Metrics

Record views

15

Files downloads

37