A. Bandura, Social foundations of thought and action: A social cognitive theory, 1986.

A. Bandura, Self-efficacy, 1994.

A. Bandura, Selfefficacy: The exercise of control, 1997.

T. Bouffard and L. Bordeleau, Perceptions de compétence et rendement scolaire en première année de primaire, 1999.

J. Brown and S. E. Taylor, Positive Illusions and Well-Being Revisited Separating Fact From Fiction, 1998.

E. L. Deci and R. M. Et-ryan, The initiation and regulation of intrinsically motivated learning and achievement, pp.9-36, 1985.

M. Fournier, Eduquer et Former. Auxerre: Sciences humaines éditions, 2011.

M. Grangeat, La Métacognition, 1999.

S. Harter, The relationship between perceived competence, affect, and motivational orientation within the classroom: Pro cesses and patterns of change, pp.77-114, 1992.

D. Martinot, Connaissance de soi et estime de soi : ingrédients pour la réussite scolaire, 2001.

, Le socle commun de connaissance et de compétences, 2006.

, Les compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie, 2006.

P. Perrenoud, Evaluer des compétences. Educateur, n° spécial « La note en pleine évaluation », mars, pp.8-11, 2004.

P. Perrenoud, Construire des compétences dès l'école, 1997.

P. Perrenoud, Construire des compétences, vol.112, pp.16-20, 1999.

P. R. Pintrich and B. Et-schrauben, Sutents'motivational beliefs and their cognitive engagement in classroom academic tasks, 1992.

B. Rey, La notion de compétence permet-elle de répondre à l'obligation de résultats dans l'enseignement?, pp.233-242, 2008.

D. J. Stipek, The development of achievement motivation, pp.145-174, 1984.

J. Tardif, Développer un programme par compétences : de l'intention à la mise en oeuvre, Pédagogie collégiale, vol.16, pp.36-44, 2003.

J. Tardif, L'évaluation des compétences-Documenter le parcours de développement, 2006.

R. Terzian-roux, Evaluer par compétences pour faire progresser chaque élève en 5 eme, 2015.

, Nous avons observé une certaine démotivation des élèves face aux difficultés d'apprentissage, et ce, surtout en mathématiques

, A travers cette étude nous avons tenté de répondre à la problématique suivante : Quelle autoperception un élève du collège a-t-il de ses compétences mathématiques ? Pour cela nous avons annoncé trois hypothèses qui correspondent également à des idées préconçues : ? Hypothèse 1 : Les élèves ont tendance à sous-estimer leurs compétences mathématiques

, ? Hypothèse 2 : Suite à une évaluation les élèves ont une perception plus exacte de leur niveau réel

, ? Hypothèse 3 : Les filles sortent plus confiantes que les garçons après une évaluation

, Pour vérifier ces hypothèses nous avons conçu une grille d'autopositionnement mettant en exergue les connaissances et compétences évaluées lors d'évaluations sommatives

, Cette grille est remplie par l'élève avant et après cette évaluation. Il s'agit pour lui de s'autopositionner quant à la perception qu'il a de son niveau de mathématiques, suivant quatre degré de maîtrise, Cette grille fait donc appel aux capacités métacognitives de l'élève

, Au fil de nos recherches nous observerons que notre analyse des résultats remet en questions certaines hypothèses en ce qui concerne la sous-estimation des élèves ou encore la perception exacte qu'ils ont de leur niveau réel en mathématiques