Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation des pratiques professionnelles de la prescrition du scanner cérébral dans les céphalées de l'enfant au CHU d'Amiens

Résumé : Introduction : devant des céphalées de l’enfant un scanner cérébral peut être nécessaire. Sa prescription suit certains critères. L’existence de signes d’alerte, dénommés drapeaux rouges, évocateurs de céphalées secondaires oriente sa prescription. Cependant, il existe une augmentation des prescriptions d’imageries cérébrales. Notre étude a pour objectif d’évaluer la pertinence des indications des scanners cérébraux dans les céphalées de l’enfant. Matériel et méthode : notre étude rétrospective, monocentrique, descriptive de Février à Juillet 2017 a inclus des enfants de 3 à 16 ans bénéficiant d’un scanner cérébral pour céphalées, en excluant les traumatismes crâniens et les crises convulsives. Nous avons étudié les indications à la réalisation de l’imagerie et leur adéquation avec les recommandations. Résultats : notre cohorte comprenait 60 patients. Les prescripteurs se composaient de 67,2% d’internes, de 19% de pédiatres hospitaliers et de 13,8% de médecins généralistes. Les internes seuls ont renseigné 100% des scanners cérébraux par au moins un drapeau rouge, les internes secondés par un sénior 94,9%, les séniors seuls 81,8% et les médecins traitants 71,4%. Les médecins généralistes ont plus souvent prescrit des scanners cérébraux sans indication (p = 0.045). Il n’y a pas eu différence significative dans la prescription des médecins hospitaliers. Les médecins généralistes ont eu tendance à prescrire des scanners avec une probabilité pré-test plus faible (p = 0.00084). Il n’y avait pas de différence significative au sein des médecins hospitaliers. Le diagnostic retenu le plus fréquent était la migraine avec 53,3% des cas. Nous avons retrouvé 2 néoplasies soit 3,3%. Discussion / conclusion : les internes ont prescrit des scanners cérébraux dans des situations ou la probabilité pré-test d’avoir une céphalée secondaire était forte et ont toujours justifié leurs prescriptions. Ils avaient recours à un sénior dans les situations plus atypiques. Les pédiatres hospitaliers ont examiné des patients ayant plutôt des céphalées chroniques. Les médecins généralistes ont prescrit plus de scanners cérébraux non indiqués et dans des situations où la probabilité pré-test d’avoir une céphalée secondaire était plus faible. Les médecins généralistes sont souvent confrontés à des problématiques différentes en médecine libérale. Un protocole d’aide à la prise de décision et de formations adaptées permettrait d’améliorer les pratiques professionnelles.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [76 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02160370
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Wednesday, June 19, 2019 - 3:39:59 PM
Last modification on : Monday, September 9, 2019 - 1:13:03 AM

File

Hery Loïc. Thèse d'exercice ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02160370, version 1

Collections

Citation

Loïc Hery. Évaluation des pratiques professionnelles de la prescrition du scanner cérébral dans les céphalées de l'enfant au CHU d'Amiens. Pédiatrie. 2018. ⟨dumas-02160370⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

87