Pronostic psycho-cognitif à long terme des patients traités pour un Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë sévère par ECMO (ExtraCorporeal Membrane Oxygenation) veino-veineuse

Résumé : Objectif : le pronostic psycho-cognitif à long terme des patients survivants après un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) sévère et traités par oxygénation extracorporelle à membrane veino-veineuse (ECMO-VV) est peu décrit. Notre objectif était de comparer la prévalence des séquelles cognitives et des troubles neuropsychiatriques à long terme chez des survivants de SDRA sévère traités ou non par ECMO-VV à l’aide d’une batterie de tests permettant une analyse fine des fonctions cognitives. Matériel et méthodes : tous les patients survivants d’un SDRA sévère traités entre 2011 et 2017 dans un centre régional de référence pour l’ECMO-VV étaient évalués de manière prospective, deux ans après leur sortie de réanimation. Le critère de jugement principal était l’évaluation des fonctions cognitives à l’aide de la Wechsler Adult Intelligence Scale 4e edition (WAIS-IV) lors d’un entretien avec un psychologue clinicien. Les critères de jugement secondaires étaient la prévalence de troubles psychiatriques (anxiété, dépression, syndrome de stress post traumatique (PTSD)) ainsi que l’évaluation de la qualité de vie. Résultats : nous avons évalué 22 patients consécutifs survivants d’un SDRA sévère traités par ECMO-VV et 18 patients traités par ventilation conventionnelle à une médiane [intervalle interquartile] respectivement de 20 [17-22] et 22 [18-23] mois. Les fonctions cognitives étaient altérées chez 12 (55%) patients traités par ECMO-VV et 10 (56%) patients traités de manière conventionnelle (p=0,95). Huit (36%) patients traités par ECMO-VV présentaient des symptômes dépressifs modérés à sévères comparé à sept (39%) patients n’ayant pas reçu d’ECMO (p=0,87). Douze (55%) patients traités par ECMO-VV et huit (44%) patients traités de manière conventionnelle présentaient des symptômes anxieux modérés à sévères (p=0,53). Sept (33%) patients traités par ECMO contre huit patients n’ayant pas reçu d’ECMO étaient à haut risque de présenter un PTSD (p=0,48). La qualité de vie était comparable dans les 2 groupes. Conclusions : le recours à l’ECMO-VV ne semble pas aggraver le pronostic cognitif et neuropsychologique à long terme des patients traités pour un SDRA sévère.
Complete list of metadatas

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02169896
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, July 1, 2019 - 3:41:11 PM
Last modification on : Saturday, July 6, 2019 - 1:25:17 AM

File

THESE Aude SYLVESTRE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02169896, version 1

Collections

Citation

Aude Sylvestre. Pronostic psycho-cognitif à long terme des patients traités pour un Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë sévère par ECMO (ExtraCorporeal Membrane Oxygenation) veino-veineuse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02169896⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

5