Validité et reproductibilité de la thermographie par caméra thermique Flir One pour la mesure de l'activité rhumatoïde : étude pilote

Résumé : Introduction : l’évaluation régulière de l’activité de la polyarthrite rhumatoïde (PR) a démontré son intérêt, pour permettre une adaptation serrée de sa prise en charge. Plusieurs outils (examen clinique, échographie ou IRM) ont prouvé leur efficacité dans l’évaluation de l’activité de la PR. Il y a plusieurs années, la thermographie infrarouge a été développée dans le diagnostic d’arthrite dans la PR. Cependant, en pratique courante, ces caméras thermiques étaient de trop gros calibre et les logiciels informatiques peu faciles d’utilisation. Récemment, des caméras thermiques portables ont été commercialisées, pouvant faciliter leur utilisation en pratique courante. L’objectif de notre étude est d’évaluer les conditions d’utilisation de cette caméra thermique portable FLIR One, puis d’évaluer sa reproductibilité et enfin sa validité. Première partie : étude des sources de variation de la mesure automatisée des images thermiques. En prenant en compte que la prise d’images thermiques était influencée par de nombreux facteurs, nous avons réalisé des recherches expérimentales pour évaluer leurs impacts sur la prise des images thermiques. Deuxième partie de l’étude : reproductibilité de l’outil. Un logiciel GipsVision a été conçu pour détecter sur les thermogrammes 11 zones d’intérêt (ROI) au niveau des poignets, MCP 2 à 5 et IPP 2 à 5. La température moyenne était relevée dans chaque ROI. Nous avons évalué de façon indirecte la reproductibilité de la captation des ROI chez des sujets sains et des rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC). Troisième partie : validité de l’outil, matériels et méthodes. Des PR répondant aux critères ACR/EULAR 1987, ayant de 18 à 90 ans étaient inclus, en monocentrique dans le service de rhumatologie de l’hôpital Sainte Marguerite. On excluait la présence d’un syndrome de Raynaud, une déformation sévère des doigts ou une chirurgie des mains dans les 3 mois. La prise de l’image thermique, était suivie de sa lecture à l’œil nu indiquant la présence ou non d’une inflammation et de son analyse par le logiciel GipsVision ; d’une échographie des mains recherchant la présence de synovites en mode B et doppler puissance (selon critères de l’OMERACT) et d’un examen clinique des mains définissant les articulations douloureuses et gonflées, ainsi que le score DAS28-CRP. Il était calculé le delta entre l’avant-bras (zone référente) et les ROI (ΔAB) puis il était comparé à l’examen clinique, l’échographie et la lecture de l’image thermique. Résultats : sur la période du 15.01.19 au 11.03.19, 20 patients ont été inclus, soit 351 articulations. Il n’a pas pu être démontré une variation du ΔAB en fonction de la présence d’une synovite ou d’une hyperhémie doppler, d’une articulation douloureuse ou gonflée, ou d’une augmentation visuelle de la température sur l’image thermique. Conclusion : la caméra thermique FLIR ONE est un outil permettant une mesure rapide de la température cutanée, de faible coût, applicable à une évaluation ambulatoire de l’activité des RIC. Nous avons pu établir les conditions de réalisation des images thermiques pour minimiser les biais de mesure. Nous avons démontré que la prise des images thermiques et leurs analyses par le logiciel GipsVIsion étaient reproductibles que ce soit dans un groupe de sujets sains ou de RIC. Cependant, nous n’avons pas pu mettre en évidence de variations des ΔAB moyens en fonction de la présence ou non d’articulations douloureuses ou gonflées cliniquement, ni de la présence de synovite ou de doppler échographique. Toutefois, nous avons observé une tendance à la diminution des ΔAB moyens pour les DAS28 > 5,1 et les synovites grade doppler ≥ 2. Nous avons aussi remarqué de meilleurs résultats avec la lecture à l’œil nu par rapport à l’analyse d’images par le logiciel GipsVision. La poursuite de notre étude serait nécessaire afin d’inclure plus de PR actives globalement (DAS 28 > 5,1) et sur le plan échographique (doppler ≥ 2), pour confirmer ses résultats. La lecture de l’image thermique pourrait permettre une détection des synovites actives, rendant l’utilisation de la caméra FLIR One simple et facile d’emploi en pratiquer courante.
Complete list of metadatas

Cited literature [70 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02170561
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, July 2, 2019 - 11:49:46 AM
Last modification on : Tuesday, July 9, 2019 - 1:24:22 AM

File

THESE C. PARIS 29-03-2019-3-1....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02170561, version 1

Collections

Citation

Caroline Paris. Validité et reproductibilité de la thermographie par caméra thermique Flir One pour la mesure de l'activité rhumatoïde : étude pilote. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02170561⟩

Share

Metrics

Record views

7

Files downloads

6