Évaluation de la disposition des médecins généralistes des Bouches-du- Rhône à utiliser une fiche d'information et de conseils dans la prévention contre les perturbateurs endocriniens

Résumé : Introduction : on remarque depuis quelques années une recrudescence de certaines pathologies chroniques. Les perturbateurs endocriniens (PE) sont de plus en plus suspectés d’être en partie responsables. Après l’élaboration d’une fiche d’information et de conseils (FIC) dans le cadre d’un travail de mémoire, nous avons voulu évaluer la disposition des médecins généralistes à utiliser cet outil pour s’informer et effectuer la prévention contre les perturbateurs endocriniens. Objectif : l’objectif principal a été de jauger la disposition des médecins généralistes (MG) à utiliser la FIC. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer le contenu, la mise en forme et la facilité de prise en main de la FIC, puis de déterminer l’intérêt et la position des MG concernant la thématique. Matériel et méthode : la FIC a été élaborée après revue de la littérature, puis validée par un expert. Un questionnaire a été conçu grâce au logiciel Survey Monkey. Le recueil a été fait du 21 janvier au 5 Mars 2019, dans les Bouches-du-Rhône (BDR). Le recrutement des MG a été fait de manière directe par envoi d’un message électronique (ME) à 455 MG, diffusion sur les réseau sociaux et effet boule de neige ; ou de manière indirecte par le biais du conseil départemental de l’ordre des médecins (CDOM). Résultats : sur les 455 MG sollicités par ME, 151 ont répondu (101 femmes et 50 hommes). 59,4% disent envisager d’utiliser la FIC pour la prévention contre les PE, et 31,7% ne savent pas. La note globale moyenne attribuée à la FIC est de 8,2/10 (± 1,61). Les notes moyennes attribuées à la quantité et à la qualité de l’information étaient respectivement à 8,5/10 (± 1,66) et 8,38/10 (± 1,79). L’ergonomie de l’outil et sa clarté ont été appréciées également avec des notes moyennes de 8,1/10 ± 1,7 et 4,26/5 ± 0,81. Enfin, sa praticité a été saluée par 93% des MG, qui trouvaient aisé d’y récupérer des informations ponctuellement. L’intérêt des MG concernant les PE était très fort pour 23,6% de la population, et modéré pour 62,5%. 80,5% des MG ont estimé que la prévention contre les PE faisait partie de leur rôle. Conclusion : es perturbateurs endocriniens sont un problème de santé publique. Cet outil a été très apprécié et pourrait être un des vecteurs de l’acheminement de l’information jusqu’aux généralistes, et ainsi un outil de prévention efficace, pertinent et pratique.
Complete list of metadatas

Cited literature [162 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02173412
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, July 4, 2019 - 2:33:36 PM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 1:26:50 AM

File

thèse terminée DAUGHER.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02173412, version 1

Collections

Citation

Christelle Dagher. Évaluation de la disposition des médecins généralistes des Bouches-du- Rhône à utiliser une fiche d'information et de conseils dans la prévention contre les perturbateurs endocriniens. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02173412⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

142