Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévalence en phase aigüe des troubles vésicosphinctériens post accident vasculaire cérébral de la cohorte GRECOGVASC

Résumé : Introduction : l’AVC est la première cause de handicap physique sévère acquis non traumatique chez l’adulte. Bien que peu dépistés en phase aigüe, les troubles vésicosphinctériens (TVS) liés à l’accident vasculaire cérébral (AVC) peuvent entrainer à distance des complications organiques et fonctionnelles altérant la qualité de vie du patient. L’objectif principal de l’étude était d’évaluer la prévalence des TVS à la phase aigüe post AVC dans la cohorte GRECOGVASC. Les objectifs secondaires étaient d’étudier les liens des TVS avec les antécédents uro/gynécologiques, la sévérité de l’AVC, le devenir à 6 mois post AVC, et leurs corrélations anatomo-cliniques. Matériels et méthodes : cette étude a réalisé l’analyse rétrospective des données médicales de 358 patients inclus prospectivement entre septembre 2010 et novembre 2016 au CHU d’Amiens dans le cadre du protocole GRECOGVASC associé à la réalisation d’une IRM cérébrale à 6mois postAVC. Le recueil des données a été effectué sur les dossiers médicaux informatiques et papiers. Les analyses ont été réalisées sur 357 patients. Résultats : la prévalence des TVS est de 23,5% (17,6% de rétention urinaire, 4,6% d’incontinence urinaire et 1,4% d’incontinence mixte). Les TVS en phase aigüe post AVC sont associés à la sévérité initiale de l’AVC, le traitement urologique antérieur et les complications générales en phase aigüe post AVC. Les TVS sont le 5ème facteur indépendamment associé aux performances cognitives à 6 mois post AVC. Il n’a pas été retrouvé d’association avec la symptomatologie dépressive, l’autonomie ou encore le handicap à 6 mois post AVC. Les analyses anatomocliniques retrouvent une corrélation entre les TVS et les lésions des putamens, de l’opercule rolandique gauche et du segment antérieur du faisceau arqué droit. Ils sont également associés au volume cérébral normalisé et le volume lésionnel. Conclusion : les études épidémiologiques des TVS post AVC ne permettent pas de connaitre leurs évolutions clinique et para-clinique à long terme. La surveillance clinique protocolisée et la réalisation de bilans urodynamiques selon un arbre décisionnel permettrait d’optimiser la prise en charge des TVS post AVC.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [127 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02174359
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Friday, July 5, 2019 - 9:38:19 AM
Last modification on : Monday, September 9, 2019 - 1:13:02 AM

File

Caquant-Elkoun Marina. Thèse ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02174359, version 1

Collections

Citation

Marina Caquant-Elkoun. Prévalence en phase aigüe des troubles vésicosphinctériens post accident vasculaire cérébral de la cohorte GRECOGVASC. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02174359⟩

Share

Metrics

Record views

37

Files downloads

67