Approche psychomotrice des troubles de l'oralité chez l'enfant

Résumé : « La bouche se situe au carrefour du dedans et du dehors, et elle se trouve par conséquent impliquée dans toute une série de fonctions et de processus qui participent profondément à l’ontogenèse de la personne. » Bernard Golse, Roberta Simas (2008) Dès sa naissance, le nouveau-né voit sa vie rythmée par ses différents besoins dont la satisfaction dépend de ses parents. Ainsi, manger fait partie de ses besoins. Si manger est un besoin vital qui a une finalité nutritive, c'est aussi l’acte nourricier par lequel se construisent l’affectivité, la personnalité et la socialisation. Manger, c’est à la fois incorporer le monde et être au monde. Ce n’est pas simplement se nourrir, c’est un acte fondateur qui porte en lui une fonction civilisatrice. La fonction d'alimentation est donc en lien avec l'oralité alimentaire, mais l'oralité ne résume pas à l’alimentation. L'oralité est effectivement un concept complexe et au carrefour de différentes disciplines. L'investissement de l'espace oral est essentiel au développement psychomoteur de l'enfant. La construction de l’oralité dans le développement sensorimoteur de l’enfant peut donc se retrouver perturbée, et empêcher un développement psychomoteur harmonieux. L’oralité est un donc un concept complexe, mêlant l’aspect psychologique et physiologique de l’individu. Comme nous venons de le constater, elle se construit tout au long de l’enfance à travers des étapes bien définies. L’alimentation de l’enfant traverse différentes étapes, et constitue le fil rouge de l’oralité. Nous allons tenter de comprendre à quel point l'acte nourricier de l’enfant est organisé et dans quelle mesure il participe à son bon développement physique et psychique. Que se passe-t-il lorsque cette fonction est mise à mal dès le début de la vie ? Les troubles de l’oralité ont de multiples conséquences sur la vie d’un enfant, mais également sur la vie de ses parents et plus particulièrement de la mère, dont le rôle de mère nourricière a été mis à mal. C'est donc dans ce cadre que je vais aborder une approche psychomotrice des troubles de l'oralité chez l'enfant. Il s'agira d'étudier comment la psychomotricité peut intervenir dans le cadre des troubles de l'oralité. La psychomotricité concourt à un meilleur état d’être de l’enfant vers une représentation du corps stable et différenciée, propice aux échanges relationnels. Aussi, la psychomotricité permet de comprendre l’importance de l’oralité dans le développement de l’enfant, en plus d’appréhender la sphère orale dans sa globalité, sans la distinguer du reste du corps.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [84 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02178288
Contributor : Emmanuelle Grosset-Janin <>
Submitted on : Tuesday, July 9, 2019 - 4:36:30 PM
Last modification on : Friday, July 19, 2019 - 1:22:07 AM

File

Psychomot-2019_Mouhetta.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02178288, version 1

Collections

Citation

Asmaé Mouhetta. Approche psychomotrice des troubles de l'oralité chez l'enfant. Psychologie. 2019. ⟨dumas-02178288⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

164