Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Quelles sont les connaissances des adolescentes de 15 à 17 ans en terme de contraception

Résumé : Actuellement il existe une bonne couverture contraceptive en France, et tous les moyens sont mis en œuvre pour en faciliter l’accès, notamment pour les adolescentes. Cependant, le taux d’IVG chez les mineures reste élevé. L’accès à la contraception n’est pas le garant d’une bonne utilisation. L’objectif de l’étude est d’évaluer les connaissances des adolescentes sur la contraception, de percevoir leurs attentes afin d’améliorer la consultation en médecine générale. Nous avons mené une étude prospective, transversale, descriptive et quantitative, chez des adolescentes de 15 à 17 ans, consultant en cabinet ou centre de PMI. L’étude s’est déroulée entre mars et octobre 2018, dans le département des Bouches du Rhône. Au total, nous avons obtenus 94 réponses. Une méthode contraceptive était utilisée dans 48,9% des cas, il s’agissait majoritairement de la pilule pour 82,6%. L’indice de confiance pour le médecin généraliste était de 9/10, et il était le premier prescripteur pour les jeunes filles de 15 ans (80%) et 16 ans (58,3%) celles de 17 ans privilégiaient le gynécologue (34%). Le milieu scolaire était le premier pourvoyeur d’information concernant la contraception (70%), les IST (83%) et les conduites à tenir en cas d’oubli (46,8%). Les adolescentes sous contraception sont mieux informées par le médecin traitant (p=0,01), mais 32% de notre population trouvaient l’information insuffisante, alors qu’elle permettrait pour 76% des jeunes filles d’améliorer leur observance thérapeutique. Le taux d’IVG restait élevé avec 6,3% de notre effectif ; dont 50% déclaraient avoir reçu une information sur les conduites à adopter après un rapport à risque et 67% utilisaient une méthode contraceptive. La méconnaissance et le mésusage de la contraception est important chez les adolescentes. Le rôle informatif du médecin traitant, premier interlocuteur parmi les professionnels de santé est encore insuffisant. Une information claire et adaptée à chaque patiente lors des consultations, permettrait une meilleure adhésion au traitement, et une probable diminution du recours à l’IVG.
Complete list of metadatas

Cited literature [81 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02273803
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, August 29, 2019 - 11:41:17 AM
Last modification on : Tuesday, August 25, 2020 - 9:57:19 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02273803, version 1

Collections

Citation

Sophie Pages. Quelles sont les connaissances des adolescentes de 15 à 17 ans en terme de contraception. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02273803⟩

Share

Metrics

Record views

85

Files downloads

67