Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Embolie pulmonaire massive‎ : the vampire study (va-ecmo in massive pulmonary embolism)

Résumé : L'embolie pulmonaire massive est souvent associée à un état de choc cardiogénique pouvant entraîner le décès des patients. La thrombolyse est le traitement de référence, mais il persiste des échecs à ce traitement et certaines contre-indications. La thrombectomie est une autre option thérapeutique, interventionnelle ou chirurgicale. L'état de choc rend toute intervention parfois difficile voire met en danger le patient et aggrave son pronostic. L'assistance mécanique circulatoire par VA-ECMO (Veno-Arterial Extracorporeal Membrane Oxygenation) est parfois utilisée comme thérapeutique adjuvante dans les EP massive, mais sa place n'est pas encore bien définie. Nous avons voulu étudier la mortalité des patients ayant bénéficié ou pas de VA-ECMO, dans la prise en charge des EP graves. Dans un deuxième temps, nous avons comparé les complications survenues dans chaque groupe. Étude rétrospective des patients ayant présenté une EP massive confirmée. Les patients ont été comparés selon qu'ils aient reçus une assistance par VA-ECMO : groupe EP-ECMO ou non : groupe EP. Les données des caractéristiques des patients, des thérapeutiques mises en place, des complications, ainsi que le pronostic des patients ont été relevés à partir du dossier informatisé des patients. D'août 2010 jusqu'à août 2017, 40 patients ont présenté une EP massive avec une instabilité hémodynamique. 18 patients ont nécessité une VA-ECMO vs 22 patients dans le groupe EP, avec une moyenne d'âge de 55 ± 13 vs 70 ± 12, respectivement (p=0.001). Les scores de gravité des deux groupes sont très élevés et comparables : IGSII (Index de Gravité Simplifié) 48.6 ± 15.4 groupe EP-ECMO vs 49.5 ± 20.8 groupe EP, p=0.88. La mortalité des patients est plus basse dans le groupe EP-ECMO par rapport au groupe EP (44.4% vs 54.5%, respectivement, p=0.53). Il n'existe pas de différences significatives en termes de complications hémorragiques entre les deux groupes, mais plus de chocs hémorragiques liés aux canules dans le groupe VA-ECMO (p=0.03). 80% des patients ayant eu une VA-ECMO en première intention ou en bridge pour embolectomie chirurgicale ont survécu. La mortalité des patients présentant une EP massive, ayant nécessité le recours à la VA-ECMO, est moindre que le groupe sans ECMO. Les complications hémorragiques dans le groupe EP-ECMO sont plus importantes, et en rapport avec le site de canulation, sans aggravation du pronostic. En cas de contre-indication à la thrombolyse, la VA-ECMO doit être évoquée dans l'arsenal thérapeutique de l'EP grave.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [114 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02284742
Contributor : Bu Santé Upjv <>
Submitted on : Thursday, September 12, 2019 - 10:13:28 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:34:14 PM
Long-term archiving on: : Saturday, February 8, 2020 - 3:18:40 AM

File

Gille David. Thèse d'exercice...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02284742, version 1

Collections

Citation

David Gille. Embolie pulmonaire massive‎ : the vampire study (va-ecmo in massive pulmonary embolism). Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02284742⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

75