Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

En quoi la lecture d'albums où le stéréotype du méchant est déconstruit, favorise-t-elle la compréhension fine des textes ?

Résumé : De nombreuses études ont révélé que les enfants arrivant en fin d’école maternelle présentaient d’intéressantes dispositions pour la compréhension de l’écrit. Cependant, tous ces élèves qui arrivent à l’école ne les possèdent pas, en raison d’horizons socioculturels variés. De ce fait, les programmes nous demandent de dispenser à tous, une « culture commune » de l’écrit. Mais que deviner derrière cette expression ? Nous avons pris le pari de l’interpréter comme celle qui serait transmise par le monde des livres, des albums de jeunesse. Nous avons ainsi mis en place une réflexion autour d’ouvrages donnant à présenter le personnage du méchant. Mais comment une étude d’un tel personnage pourrait-elle amener des élèves de petite section de maternelle, à construire cette définition de la culture au sens où l’entend l’institution ? Nous allons tenter de l’expliquer…
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02303260
Contributor : Espe Lnf <>
Submitted on : Wednesday, October 2, 2019 - 10:34:46 AM
Last modification on : Friday, January 10, 2020 - 12:46:03 AM

File

dufrenne_romain.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02303260, version 1

Citation

Romain Dufrenne. En quoi la lecture d'albums où le stéréotype du méchant est déconstruit, favorise-t-elle la compréhension fine des textes ?. Education. 2019. ⟨dumas-02303260⟩

Share

Metrics

Record views

159

Files downloads

397