Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation du risque hémorragique des lésions spléniques traumatiques selon la prise en charge initiale‎ : une étude rétrospective monocentrique au CHU d'Amiens

Résumé : Introduction : la rate est l’organe intra-abdominal le plus souvent lésé lors des traumatismes abdominaux fermés avec un taux de lésion de 40%. La tendance actuelle porte sur le développement d’une gestion non opératoire, avec une préservation splénique lorsque l’état hémodynamique du patient le permet évitant ainsi la splénectomie d’emblée et ses complications en termes de morbi-mortalité. Cette étude avais donc pour but d’observer le taux de complications hémorragiques et le délai d’apparition de celles-ci selon la prise en charge initiale de la lésion splénique des patients traumatisés grave au CHU d’Amiens entre 2010 et 2018. Méthodes : étude rétrospective monocentrique, réalisée après analyse des données de tous les patients ayant subis un traumatisme grave de la rate et hospitalisés initialement dans le service de réanimation chirurgicale du CHU d’Amiens entre 2010 et 2018. Le recueil des données a porté sur les caractéristiques démographiques, les modalités d’hospitalisation, les traitements anticoagulants, les lésions scannographiques spléniques et associées, le type de prise en charge initiale ainsi que leurs complications, la nécessité d’utilisation de catécholamine à la prise en charge initiale et sur l’hospitalisation, l’hémoglobine de J0 à J4 ainsi que la nécessité de transfusion et leur nombre de J0 à J2. Résultats : 245 patients ayant subis un traumatisme de rate ont été inclus dont 85 (35%) avec une chirurgie première, 44 (18%) avec une embolisation première et 115 (47%) avec une surveillance première. Les reprises étaient au nombre de 6(7%) dans le groupe chirurgie contre 3(6,9%) dans le groupe embolisation et 4(3,5%) dans le groupe surveillance avec un délai respectif de 3,5 jours [1,7-9,5] pour le groupe chirurgie, de 4 jours [3-4] et de 13,5 jours [7,5-13,7] dans le groupe surveillancec. L’hémoglobinémie à J0 était significativement plus basse dans le groupe chirurgie que dans le groupe surveillance (p<0,001) ou embolisation (p<0,001). Le taux de transfusion était significativement plus élevé à J0 et J2 dans le groupe chirurgie que dans le groupe embolisation (p<0,001) ou surveillance (p<0,001). Le taux de décès à l’hôpital et en réanimation était significativement plus élevé dans le groupe chirurgie que dans le groupe embolisation (p=0,001) ou surveillance (p=0,001). Conclusion : l’incidence des complications hémorragiques avec nécessité de reprise chirurgicale est faible (≤ 7%) pour les patients présentant une lésion splénique et hospitalisés dans le service de réanimation chirurgicale du CHU d’Amiens. Un raccourcissement de la durée d’hospitalisation en réanimation ou une surveillance dans un service chirurgicale pourrait être envisagé pour les patients ayant des lésions spléniques embolisées ou surveillées et la nécessiter d’un scanner systématique pourrait être discuté
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02304702
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Thursday, October 3, 2019 - 2:32:15 PM
Last modification on : Monday, December 23, 2019 - 1:14:18 AM

File

Hutin Alexandre. Thèse d'exer...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02304702, version 1

Collections

Citation

Alexandre Hutin. Évaluation du risque hémorragique des lésions spléniques traumatiques selon la prise en charge initiale‎ : une étude rétrospective monocentrique au CHU d'Amiens. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02304702⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

12