Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

John Cassavetes, une esthétique du surplus

Résumé : En nous appuyant sur l’idée de Jean-Baptiste Thoret qui définit l’énergie comme le moteur du cinéma américain des années 1970, à travers Faces (1968), Husbands (1970) et Love Streams (1984), cette étude montre en quoi il est possible d’envisager le cinéma de John Cassavetes – ou du moins en partie – comme une esthétique du surplus.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [111 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02321836
Contributor : Patricia Bourgoint <>
Submitted on : Monday, October 21, 2019 - 3:14:50 PM
Last modification on : Sunday, January 19, 2020 - 6:38:36 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 22, 2020 - 3:47:01 PM

File

2019-GAVIGNET John Cassavetes....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02321836, version 1

Citation

Adrien Gavignet. John Cassavetes, une esthétique du surplus. Art et histoire de l'art. 2019. ⟨dumas-02321836⟩

Share

Metrics

Record views

68

Files downloads

78