Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

État des lieux du devenir des prématurés amiénois à l'âge de 2 ans

Résumé : Introduction : face aux progrès constants en réanimation néonatale permettant une amélioration du taux de survie aux dépens d’une augmentation des taux de morbidités néonatales l'identification précoce des NNP à risque de développer des séquelles à court, moyen et long terme est essentielle afin de mettre en place des mesures thérapeutiques et/ou préventives dès la période néonatale, puis d'adapter le suivi et la prise en charge des enfants précocement. C’est le rôle des réseaux de périnatalité d’assurer le suivi des nouveau-nés vulnérables. L’objectif principal de notre travail était de réaliser un état des lieux du devenir des prématurés Amiénois à l’âge de 2 ans à l’aide des données recueillies dans le cadre du suivi des enfants vulnérables du Réseau Périnatal de Picardie (RPP). Méthodes : les prématurés Amiénois de moins de 34 semaines d’aménorrhées nés entre septembre 2013 et décembre 2016 suivis dans le cadre du RPP ont été inclus. Les caractéristiques de la période néonatale puis du devenir à l’âge de 2 ans ont été recueillies. Un test exact de Fisher a été utilisé afin de rechercher en analyse univariée une association entre comorbidités néonatales et devenir à l’âge de 2 ans. Un score de développement et de suivi a également été mis au point puis appliqué aux prématurés Amiénois. Le suivi pouvait être standard, rapproché ou multidisciplinaire. Résultats : 83% des prématurés nés entre 23-34 SA dont 53,8% nés entre 23-26 SA avaient une évolution neurologique normale à l’âge de 2 ans. Une association significative avait été mise en évidence entre une évolution neurologique intermédiaire/défavorable et une hémorragie intra-ventriculaire de haut grade, une hydrocéphalie, des lésions de leucomalacie péri ventriculaire, une entérocolite ulcéro-nécrosante et un sepsis. 69,2% des 23-26 SA bénéficiaient d’un suivi multidisciplinaire à l’âge de 2 ans, aucun d’entre eux ne bénéficiaient d’un suivi standard. 44,3% des 27-31 SA avaient un suivi standard, 43,3% un suivi rapproché et 12,4% un suivi multidisciplinaire. 60% des prématurés nés entre 32-34 SA avait un suivi standard et 36% un suivi rapproché. Seul un enfant né entre 32-34 SA bénéficiait d’un suivi multidisciplinaire. Conclusion : le suivi des nouveau-nés vulnérables à l’aide des réseaux de santé est indispensable afin d’adapter la prise en charge, d’organiser le suivi et d’accompagner les parents. Le score de suivi développé dans ce travail pourrait contribuer à l’optimisation de l’organisation du suivi des prématurés Amiénois.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [84 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02331620
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Thursday, October 24, 2019 - 2:18:05 PM
Last modification on : Tuesday, December 24, 2019 - 1:18:20 AM
Long-term archiving on: : Saturday, January 25, 2020 - 5:14:34 PM

File

Mony Sandrine. Thèse d'exerci...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02331620, version 1

Collections

Citation

Sandrine Mony. État des lieux du devenir des prématurés amiénois à l'âge de 2 ans. Pédiatrie. 2019. ⟨dumas-02331620⟩

Share

Metrics

Record views

133

Files downloads

49