Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Tendance significative à l’augmentation des complications materno-fœtales en fonction du taux d’HbA1c au diagnostic de diabète gestationnel

Résumé : Introduction : étant donné l’augmentation croissante de la prévalence du diabète gestationnel (DG), l’évaluation du risque associé de survenue de complications fœtales et maternelles semble indispensable pour une prise en charge optimale de nos patientes. Des études récentes démontrent qu’un taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) au diagnostic supérieur à 5,7 et/ou 5,9% est associé à un sur-risque d’évolution défavorable de la grossesse. Le but de notre étude était de déterminer s’il existe un seuil d’HbA1c présageant de la survenue d’au moins une complication materno-fœtale au sein d’une population multiethnique de femmes présentant un DG. Matériels et Méthodes : nous avons réalisé une étude mono centrique, rétrospective, à partir d’une cohorte de patientes présentant un DG, ayant accouchées dans une maternité de niveau 3 en France, entre le 01 janvier 2017 et le 31 janvier 2018. L’HbA1c a été dosée au diagnostic de DG, chez 201 patientes. Les femmes présentant un diabète préexistant, ou méconnu et diagnostiqué pendant la grossesse, étaient exclues. Résultats : 74 patientes (36,8%) ont présenté au moins une complication materno-fœtale avec majoritairement ; une macrosomie fœtale (20%), une césarienne (20%) (après exclusion des césariennes itératives) ou un accouchement prématuré (5,5%). Avec une sensibilité > 70 %, une courbe ROC a montré que le seuil optimal d’HbA1c associé au risque de survenue d’au moins une complication était de 5,2 %. Nous avons confirmé que plus le taux d’HbA1c était élevé, plus le risque de présenter au moins une complication était important ; 12% pour une HbA1c ≤ 4,9% vs 83% pour une HbA1c > 5,9%. De même, le risque relatif était doublé lorsque l’HbA1c dépassait 5,7 % (RR moyen : 2,9 contre 6,4, respectivement pour HbA1c ≤ 5,7% et > 5,7%, résultat statistiquement significatif). Conclusion : nos résultats indiquent que l’HbA1c pourrait nous aider à identifier les femmes les plus à risque de présenter au moins une complication materno-fœtale lors de DG, sous réserve du coût induit. Concernant notre population, un seuil d’HbA1c ≥ 5,2% semble déterminant concernant l’augmentation du risque de macrosomie fœtale, de césarienne ou encore d’accouchement prématuré. En accord avec la littérature, un taux d’HbA1c >5,7% semble également intéressant à prendre en compte.
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02361088
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 13, 2019 - 11:13:16 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:58:53 PM
Long-term archiving on: : Friday, February 14, 2020 - 3:22:11 PM

File

RICHE these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02361088, version 1

Collections

Citation

Philippine Riché. Tendance significative à l’augmentation des complications materno-fœtales en fonction du taux d’HbA1c au diagnostic de diabète gestationnel. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02361088⟩

Share

Metrics

Record views

37

Files downloads

52