Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Traitement antérograde via hépaticogastrotomie endoscopique pour la prise en charge des sténoses bénignes anstomotiques bilio-digestives

Résumé : Introduction : les sténoses bénignes anastomotiques bilio-digestives (SABD) sont l’une des principales complications après une chirurgie biliaire. Plusieurs prises en charge ont été proposées pour leur traitement (radiologique, chirurgie ou E-CPRE). Nous proposons une technique en 2 temps consistant en 1/ accès par hépaticogastrostomie (HG) sous échoendoscopie ; 2/ traitements antérogrades des SABD à travers l’HG. Matériels et méthodes : cette étude monocentrique rétrospective incluait les patients ayant une SABD, traitée par DB-AG. La 1ère étape consistait en une HG, avec pose d’une prothèse métallique couverte (PMC). Dans un 2ème temps (à 1-2 mois) était programmé le retrait de la PMC pour réaliser un traitement antérograde: i) dilatation antérograde au ballon 8mm + pose de PPDQ si SABD franchie par le guide +/- ii) cholangioscopie antérograde associée à une lithotritie interne si lithiase associée. L’objectif principal était d’évaluer la faisabilité de notre technique en deux étapes. Résultats : entre 2014 et 2019, 8 hommes et 4 femmes de 61 ans d’âge moyen étaient inclus. Concernant la 1ère étape, le succès technique était de 100%, avec la pose d’une PMC dans 75% des cas (9/12), d’une PPDQ hépatico-gastrique(n=1), d’un drain naso-biliaire (n=1), ou le franchissement d’emblée de la SABD avec dilatation et pose d’une PPDQ trans-anastomotique (n=1). Il y a eu 4 effets indésirables mineurs. Elle a permis une amélioration des symptômes chez 100% des patients. Le 1er traitement antérograde était réalisé en moyenne à 7 semaines. La SABD était franchie dans 33,3 % des cas, permettant une dilatation et la pose d’une PPDQ. En cas de SABD infranchissable, une nouvelle prothèse HG était placée. Une cholangioscopie antérograde avec lithotritie électro-hydraulique a été pratiquée chez 2 patients avec macrolithiase. Au cours du suivi, il a été réalisé en moyenne 4,6 [1-9] endoscopies ultérieures, permettant de franchir la SABD dans 75% des cas avec dilatations itératives (de 1 à 8). Le nombre de PPDQ était augmenté progressivement (de 2 à 4). Il n’y a eu aucun évènement indésirable grave après la 2ème étape durant un suivi moyen de 125 semaines [12-213]. 2 patients avaient un succès clinique sans prothèse. Les autres patients (n=10) ont des changements de prothèse tous les 6 mois à 1an, et restent asymptomatiques. Conclusion : la prise en charge des SABD par une approche en 2 étapes, HG puis traitement antérograde, a permis la reperméabilisation de la sténose dans 75% des cas et une régression clinique des symptômes dans 100% des cas. Cette stratégie se pose comme une alternative sérieuse à la radiologie percutanée, la chirurgie ou à l’entéroscopie double ballon, pour le traitement des SABD.
Complete list of metadatas

Cited literature [63 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02361142
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 13, 2019 - 11:27:09 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:32 PM
Long-term archiving on: : Friday, February 14, 2020 - 2:19:13 PM

File

BODIOU these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02361142, version 1

Collections

Citation

Julie Bodiou. Traitement antérograde via hépaticogastrotomie endoscopique pour la prise en charge des sténoses bénignes anstomotiques bilio-digestives. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02361142⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

68