Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation du risque opératoire en chirurgie carcinologique pulmonaire par l'épreuve d'effort cardio-respiratoire et métabolique

Résumé : Introduction : la chirurgie de résection parenchymateuse pulmonaire pour cancer (CRPPC) est à haut risque de complications. En cas de fonction respiratoire altérée, les recommandations sur la stratégie d’évaluation préopératoire intègrent l’épreuve d’effort avec mesure de la consommation maximale en oxygène (EFX-VO2). L’objectif de l’étude a été d’identifier, parmi plusieurs paramètres mesurés pendant l’EFX-VO2, celui ou ceux qui seraient prédictifs de complications postopératoires en CRPPC chez des patients à fonction respiratoire altérée. Méthodes : il s’agissait d’une étude observationnelle, d’analyse rétrospective d’une cohorte prospective, monocentrique, d’évaluation de soins courants entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2018. Le critère de jugement principal était la morbi-mortalité postopératoire à 3 mois. Les critères de jugement secondaires étaient les complications cardiaques et respiratoires. Résultats : durant les quatre ans de l’étude, 1056 patients ont été opérés d’une CRPPC dont 765 sans indication d’EFX avec une mortalité de 2%. Sur la même période, une EFX-VO2 a été réalisée en vue d’une CRPPC chez 386 patients, dont 241 ont été retenus pour l’analyse. La mortalité des 241 patients étudiés était de 8,3% (20/241), et le taux de complications majeures y compris les décès (morbi-mortalité) était de 42,3% (102/241). Après ajustement par régression logistique sur les données de l’épreuve d’effort et de démographie, les facteurs indépendants prédictifs de morbi-mortalité étaient la pente VE/VCO2, la puissance maximale et l’IMC. Le risque de développer une complication était significativement plus élevé chez les patients avec une pente VE/VCO2 supérieure ou égale à 35 (OR 2,13 [1,21 ; 3,79] ; p < 0,01). En incluant les complications mineures, 112 patients (46,5%) ont présenté des complications respiratoires et 39 des complications cardiaques (16,2%). Conclusion : cette étude retrouve comme facteur prédictif de morbi-mortalité à 3 mois en CRPPC une pente VE/VCO2 supérieure ou égale à 35 ainsi qu’une puissance maximale diminuée lors de l’EFX-VO2. Ces paramètres devraient être pris en compte pour l’évaluation du risque opératoire des patients candidats à une CRPPC.
Complete list of metadatas

Cited literature [56 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02363071
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 14, 2019 - 11:14:44 AM
Last modification on : Friday, August 28, 2020 - 3:10:01 PM
Long-term archiving on: : Saturday, February 15, 2020 - 1:50:09 PM

File

MARTIN these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02363071, version 1

Collections

Citation

Édouard Martin. Évaluation du risque opératoire en chirurgie carcinologique pulmonaire par l'épreuve d'effort cardio-respiratoire et métabolique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02363071⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

90