Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Survie et facteurs pronostiques des patients en récidive de gliomes traités par radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée‎ : résultats d'une étude rétrospective multicentrique française

Résumé : Introduction : la réirradiation s’est imposée progressivement comme une option thérapeutique fiable en cas de récidive d’un gliome parmi une nouvelle résection chirurgicale, une reprise de traitement systémique ou une association. L’objectif de cette étude était d’évaluer la survie globale (SG), la survie sans récidive (SSR) et la survie sans récidive locale (SSRL) après une réirradiation stéréotaxique hypofractionnée pour une récidive gliale et d’identifier les facteurs pronostiques de survie. Patients et méthodes : nous avons inclus de façon rétrospective 91 patients traités dans 4 villes françaises (Lille, Reims, Dijon et Amiens) par radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée (dose totale ≥ 30 Gy) pour une récidive gliale (grade II à grade IV). Le critère de jugement principal était la SG après réirradiation. La SG, la SSR et la SSRL ont été estimées par la méthode de Kaplan Meier. L’étude des facteurs pronostiques de la SG a été réalisée au moyen d’un modèle de Cox. Pour chaque facteur étudié, un modèle univarié a été établi suivi d’un modèle multivarié step-by-step descendant. Résultats : 91 patients d’âge médian 53 ans (25-83), 62 % d’hommes et 38 % de femmes ont été inclus. Les médianes de la dose moyenne et de la dose biologique efficace étaient de 36,7 Gy (26,8 - 87,1) et 50,4 Gy (39-69,4) respectivement. Le suivi médian était de 26 mois. La SG était de 14 mois dans la population globale, 10,7 mois (IC 95 % : 8,3-15,1) pour les grades IV et 19 mois (IC 95 % : 13,1-27) pour les grades III. La SSR était de 4 mois et la SSRL de 5,6 mois dans la population globale. Le taux de radionécrose était de 7 %. Le facteur pronostique associé à une meilleure SG était l’augmentation (d’au moins 12 mois) de l’intervalle entre les deux radiothérapies (HR=0,90 ; IC 95 % : 0,84-0,97 ; p=0,007). L’augmentation de l’âge augmentait le risque de décès (HR=1,26 ; IC 95 %= 1,05-1,51 ; p=0,012). Conclusion : la radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée apparait comme efficace et bien tolérée en cas de récidive chez des patients atteints de gliome préalablement traités. Néanmoins, des preuves prospectives sont nécessaires pour confirmer ces données et déterminer les meilleures combinaisons thérapeutiques.
Complete list of metadatas

Cited literature [68 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02363233
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Thursday, November 14, 2019 - 12:12:58 PM
Last modification on : Friday, December 27, 2019 - 1:14:47 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 15, 2020 - 2:18:55 PM

File

Bondue Clémence. Thèse d'exe...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02363233, version 1

Collections

Citation

Clémence Bondue. Survie et facteurs pronostiques des patients en récidive de gliomes traités par radiothérapie stéréotaxique hypofractionnée‎ : résultats d'une étude rétrospective multicentrique française. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02363233⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

100