Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Quelles sont les motivations des patients traités par buprénorphine haut dosage à préférer la formule princeps Subutex® au générique chez les patients sevrés ou non en opiacés ?

Résumé : La prescription du traitement substitutif est une des grandes motivations des patients venant au cabinet de médecine générale lors de la prise en charge d’une addiction aux opiacés, avec notamment des réclamations quant à la formule non substituable. Mais le travail menant à l’accomplissement du sevrage implique une prise en charge bien plus complexe. Le rôle du médecin généraliste est donc d’aider le patient à prendre conscience des différents mécanismes ayant permis l’instauration de la dépendance. L’alliance thérapeutique est fondamentale, parfois au prix de concessions de prescription pour le médecin généraliste face aux demandes insistantes du patient. Les connaitre et les comprendre, est fondamental pour instaurer une relation de confiance et d’échange entre le malade et le soignant, clé de voûte de la réussite du sevrage. L’objectif de ce travail de thèse est de recueillir les motivations des patients à préférer la formule princeps du Subutex® au générique. Méthode : une étude qualitative a été réalisée de juillet 2019 à septembre 2019, chez des patients sous substitution orale par Subutex®. Basée sur des entretiens semi dirigés dans la région de Haute-Normandie. Résultats : les patients sous traitement de substitution orale par Subutex® ont diverses motivations à préférer la formule princeps au générique : sécurité du conditionnement des médicaments, goût, dissolution sublinguale, meilleure pharmacocinétique, mais aussi une meilleure aisance dans le mésusage du traitement notamment pour les voies intraveineuse et nasale. L’image et la notoriété de la marque jouent également un grand rôle dans la perception et la préférence au générique, ressentie notamment par la grande demande du princeps sur le marché parallèle de la revente de rue. Conclusion : la consommation d’opioïdes conditionne le patient dans un lien de symbiose totale avec le produit, développant hormis une dépendance pharmacologique une dépendance psychologique par la dissociation ordalique que la consommation du produit lui permet d’expérimenter en pleine maitrise pour fuir la souffrance de la réalité incontrôlable du monde extérieur. La prise en charge du patient doit certes s’atteler au sevrage physique de la substance via la prescription du traitement substitutif oral mais doit également s’appliquer à rompre ce lien ; au risque d’apparition de mésusage du traitement substitutif oral. Affronter les tabous de la dépendance psychologique avec ses composantes gestuelles dans l’addiction aux opiacés et les représentations qu’elle véhicule est un travail indispensable dans le processus de guérison et de réduction des risques du patient toxicomane. Le rôle du médecin est complexe et subtil requérant de multiples compétences, pour instaurer une relation de confiance dans cette alliance thérapeutique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02366312
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, November 15, 2019 - 6:34:19 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:18 PM
Long-term archiving on: : Sunday, February 16, 2020 - 6:27:44 PM

File

Baron_Charlotte.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02366312, version 1

Citation

Charlotte Baron. Quelles sont les motivations des patients traités par buprénorphine haut dosage à préférer la formule princeps Subutex® au générique chez les patients sevrés ou non en opiacés ?. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02366312⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

35