Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Douleur thoracique avec électrocardiogramme normal et troponine non significative aux urgences : prise en charge et devenir à 6 mois des patients

Résumé : La douleur thoracique est un motif de consultation fréquent dans les services d’accueil des urgences. Environ la moitié de ces patients rentreront à domicile avec un diagnostic de douleur thoracique d’origine indéterminée. Cette population, d’effectif important, est grevée d’un pronostic mal connu. En outre, la stratégie de prise en charge de ces patients tant au niveau intra, que extra-hospitalier n’est pas codifiée par absence de recommandations. Notre objectif principal consistait à déterminer la stratégie de prise en charge mise en place à la sortie du service d’accueil des urgences par l’équipe hospitalière après un passage aux Urgences pour une douleur thoracique à bilan rassurant (clinique, électrocardiographique et biologique). Nos objectifs secondaires étaient double, d’une part d’analyser la stratégie de prise en charge post-hospitalière mise en place par les médecins de ville et d’autre part à déterminer le devenir des patients en évaluant la prévalence des évènements cardiovasculaires dans les six mois suivant le passage aux urgences pour douleur thoracique. Il s’agissait d’une étude observationnelle rétrospective monocentrique réalisée au Centre Hospitalier de Martigues. Notre cohorte de 188 patients était composée à 55.3% d’hommes et l’âge moyen était de 50.3 ans. 13.8% de nos patients avaient des antécédents de coronaropathie et 67.6% de nos patients avaient au moins un facteur de risque cardio-vasculaire. Concernant la prise en charge intra-hospitalière, un avis cardiologique a été demandé pour un tiers des patients. La moitié de notre cohorte est rentrée à domicile sans consigne de sortie et il s’agissait majoritairement de femmes (52.3%, p=0.05). Un tiers des patients avait pour consigne de consulter un médecin libéral et un tiers des patients avait pour consigne de réaliser au moins un examen complémentaire en ville. L’observance était bonne, aux alentours de 70%. Concernant la prise en charge par les médecins libéraux, un tiers de notre population a consulté un médecin généraliste et la moitié a consulté un cardiologue. Près de 20% de notre cohorte n’a eu aucun suivi à la sortie des urgences. Le taux d’évènements cardio-vasculaires majeurs de notre étude s’élève à 2.7%, à type uniquement de syndrome coronaire aigu et chez une population exclusivement masculine (p=0.05) et majoritairement âgés de 50 à 74 ans (80%, p<0.01). Le taux d’évènements cardiovasculaires non majeurs de notre étude s’élève à 23.4%. Ils concernaient majoritairement des femmes (54.6%, p<0.05) âgées de 60 à 74 ans de façon significative (20.5%, p<0.01). 45.4% de nos patients ont reçu un diagnostic étiologique à leur symptôme douloureux thoracique et l’étiologie cardiovasculaire a été incriminée dans 25% des cas. Ainsi, notre étude nous a permis de mettre en évidence deux populations à risques : les hommes de 50 à 74 ans concernant les évènements cardiovasculaires majeurs et les femmes de 60 à 74 ans concernant les évènements cardiovasculaires non majeurs. Nous avons également mis en évidence la prépondérance d’absence de consigne de sortie chez la population féminine. Les patients sortant des urgences avec un diagnostic de douleur thoracique non spécifique semblent représenter une population dont la morbidité est augmentée à six mois, sans augmentation de la mortalité. Des recommandations concernant la stratégie de prise en charge post-hospitalière de ces patients seraient bénéfiques.
Complete list of metadatas

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02372005
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 20, 2019 - 10:59:35 AM
Last modification on : Wednesday, October 21, 2020 - 3:13:00 AM

File

RUF these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02372005, version 1

Collections

Citation

Aurélia Ruf. Douleur thoracique avec électrocardiogramme normal et troponine non significative aux urgences : prise en charge et devenir à 6 mois des patients. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02372005⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

35