Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Mismatch patient-prothèse chez les patients implantés d'endoprothèses valvulaires TAVI : nouvelle définition à l'ère du paradoxe de l'obésité

Résumé : Introduction : Le mismatch patient-prothèse (MPP) est défini par une surface valvulaire effective indexée (SVEi) ≤ 0,85cm²/m² et est associé à un impact pronostic péjoratif. Les patients avec un indice de masse corporelle (IMC) ≥ 30kg/m² semblent protégés de ses conséquences, on parle de « paradoxe de l’obésité ». Objectifs : Ils résident dans la confirmation du paradoxe du l’obésité au sein de notre population de patients implantés d’endoprothèse valvulaire TAVI pour une sténose aortique serrée et dans la détermination d’un seuil pronostique de SVEi permettant de redéfinir le MPP au sein de cette population. Méthodes : Il s’agit d’une étude monocentrique menée entre Février 2015 et Mai 2018. Les patients ayant bénéficié de l’implantation d’une endoprothèse valvulaire aortique ballon-expansible ou auto-expansible pour une sténose aortique serrée symptomatique ont été consécutivement inclus. Le critère de jugement principal était un critère composite associant la mortalité toutes causes et/ou la survenue d’une hospitalisation pour de l’insuffisance cardiaque à 1an. Les critères de jugement secondaire étaient la mortalité toutes causes et la survenue d’une hospitalisation pour de l’insuffisance cardiaque. Résultats : Quatre-cent soixante-dix-sept patients consécutifs étaient inclus. L’âge moyen était de 82,12±5,96 ans avec une majorité d’hommes (50,52%). L’IMC moyen était de 26,19 ± 4,48 kg/m2. Deux-cent soixante patients étaient surpoids/obèse avec un IMC ≥ 25 kg/m² (54,50%). Un MPP était présent chez 161 patients (33,75%). L’impact pronostique du MPP s’annulait dès lors que le seuil d’IMC de 25 kg/m² était atteint (HR=0,43[95%CI: 0,20 ; 0,91], p=0,03). Le critère composite survenait chez 11/96 patients (11,46%) dans le groupe surpoids/obésité contre 16/65 patients (24,61%) dans le groupe « poids normal » avec une différence significative entre les deux groupes (HR=0,43[95%CI: 0,20 ; 0,91], p=0,03). Le seuil de 0,85 cm²/m² n’était pas discriminant pour les patients avec un IMC ≥ 25kg/m² alors que le seuil de SVEi ≤ 0,65cm²/m² permettait de distinguer les patients à risque de présenter le critère composite. Avec ce nouveau seuil, la survenue du critère composite était de 4/21 patients (19,05%) dans le groupe MPP contre 16/239 patients (6,69%) dans le groupe absence de MPP (HR=3,28[95%CI: 1,01 ; 8,59], p=0,04) avec une excellente Spécificité (=93%) et valeur prédictive négative (=93%). Conclusion : Les patients avec un IMC ≥ 25kg/m² présentent un avantage pronostique qui illustre le paradoxe du « surpoids/obésité » et rend obsolète la définition actuelle du MPP dans cette population. Nous proposons la valeur de surface valvulaire effective indexée de 0.65cm²/m² comme nouvelle définition du MPP chez les patients surpoids/obèse.
Complete list of metadatas

Cited literature [60 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02373615
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 21, 2019 - 10:15:28 AM
Last modification on : Monday, August 31, 2020 - 12:17:09 PM

File

FERRARA thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02373615, version 1

Collections

Citation

Jérôme Ferrara. Mismatch patient-prothèse chez les patients implantés d'endoprothèses valvulaires TAVI : nouvelle définition à l'ère du paradoxe de l'obésité. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02373615⟩

Share

Metrics

Record views

30

Files downloads

62