Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Motivations des médecins généralistes à s’orienter vers la pratique de la médecine esthétique dans les Alpes Maritimes : étude qualitative par entretiens individuels

Résumé : Introduction : la médecine générale subit ces dernières années de profondes mutations dans divers domaines, engendrant de plus en plus de difficultés pour les médecins généralistes installés en libéral. Beaucoup se plaignent d’une surcharge de travail, de difficultés financières, et d’une qualité de vie médiocre. Parallèlement, la médecine esthétique est une nouvelle discipline en plein essor, qui séduit de plus en plus de médecins généralistes.
L’objectif principal de notre étude était de déterminer les motivations des médecins généralistes à s’orienter vers la médecine esthétique.
Matériel et méthode : nous avons réalisé une étude qualitative à l’aide d’entretiens individuels semi-dirigés, auprès de médecins généralistes et esthétiques exerçants dans le département des Alpes Maritimes.
Résultats : 14 médecins ont été inclus dans notre étude. Notre travail montre que les médecins généralistes qui pratiquent la médecine esthétique ont plusieurs types de profils. Certains souhaitaient être chirurgien mais ont échoué au concours de l’internat, et ont choisi la médecine générale par défaut. Ils se sont donc tournés vers la médecine esthétique parce que cette activité plus manuelle leur correspondait davantage. D’autres étaient de véritables passionnés de la médecine générale, mais dénonçaient de nombreuses difficultés rencontrées dans l’exercice de leur métier, notamment la dégradation des conditions de travail et de la qualité de vie, la détérioration de la relation médecin-patient, et le manque de reconnaissance de leur profession. Beaucoup éprouvaient le besoin de rééquilibrer vie personnelle et professionnelle. Le choix de la médecine esthétique était toutefois motivé par un intérêt pour cette discipline et son côté artistique. Cette nouvelle pratique était souvent décrite comme plus rentable financièrement, et leur permettait d’améliorer leur qualité de vie.
Conclusion : la médecine esthétique est une nouvelle discipline qui tend à se démocratiser et qui attire de plus en plus de médecins. La rentabilité financière de cette discipline ne semble pas être la motivation principale des médecins généralistes qui la pratiquent. Notre étude nous a permis de comprendre que la pratique de la médecine esthétique est motivée soit par un réel intérêt pour la spécialité, soit par une déception de la médecine générale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [22 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02381762
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Tuesday, November 26, 2019 - 5:54:20 PM
Last modification on : Monday, October 12, 2020 - 10:28:06 AM

File

2019NICEM068.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02381762, version 1

Citation

Chloé Prieur. Motivations des médecins généralistes à s’orienter vers la pratique de la médecine esthétique dans les Alpes Maritimes : étude qualitative par entretiens individuels. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02381762⟩

Share

Metrics

Record views

89

Files downloads

146