Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée : étude rétrospective en France de 2012 à 2018

Résumé : Introduction : le milieu maritime, de par son étendu, les difficultés de communication, sa météo variable et l’isolement qu’elle engendre, est considéré comme un milieu périlleux d’intervention. La France avec plus de 20000 km de littoral, est le deuxième espace maritime mondial après les États-Unis. Pour assurer un soutien médical permanent aux « gens de mer », la France est dotée d’une organisation permettant une aide médicale urgente en milieu maritime opérationnelle 24h/24. Cette étude rétrospective a étudié l’épidémiologie des opérations de recherche et de sauvetage en mer de 2012 à 2018 dans le territoire maritime méditerranéen continental. Matériels et méthodes : la base de données des interventions de « search and rescue » (SAR) du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) et du SAMU de coordination médical maritime (SCMM) de méditerranée de 2012 à 2018 a été analysée. Résultats : le SCMM comptabilise 1640 interventions au cours de la période d’étude. Une variabilité saisonnière est mise en évidence avec un pic d’activité de Juin à Août, correspondant à la période estivale et aux vacances scolaires en France. L’âge moyen des patients est de 48 ans et 65% sont des hommes. La pathologie traumatique est la première cause d’intervention (n=749 ; 46%) et survient majoritairement dans de petites embarcations de loisirs (bateaux de particuliers moteur et voilier). La pathologie médicale est la deuxième cause d’intervention (n=547 ; 33%) et survient majoritairement sur des grandes embarcations de transport de passagers. L’arrêt cardio-respiratoire représente 3% (n=54) des motifs d’intervention et est associé à un pronostic effroyable (85% de décès). Pour 410 patients (25%), une médicalisation pré-hospitalière a été effectuée dont 130 (8%) par vecteur aérien avec hélitreuillage. Il y a eu 1380 patients (85%) transférés vers un hôpital dont 1352 (82%) vers un service d’accueil des urgences. Conclusion : peu d’étude traitent la recherche et le secours en mer. Le nombre croissant d’intervention SAR par an, la démocratisation des loisirs nautiques pourvoyeurs de traumatologie et la démocratisation des croisières « vacances » avec une population plus âgée et poly-pathologique à risque de complications médicales suggèrent que des mesures préventives et des stratégies de santé publiques soient mises en œuvre pour réduire l’incidence de ces pathologies.
Complete list of metadatas

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02383419
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 27, 2019 - 5:12:08 PM
Last modification on : Wednesday, September 2, 2020 - 10:37:01 AM

File

these VALLON.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02383419, version 1

Collections

Citation

Alice Vallon. Opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée : étude rétrospective en France de 2012 à 2018. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02383419⟩

Share

Metrics

Record views

52

Files downloads

140